Accueil > Lexique horloger > Rubis et pierre d’horlogerie
Définition du rubis (pierre d'horlogerie) en horlogerie qui sert à la fois du côté technique et aussi du côté esthétique.

Rubis et pierre d’horlogerie

Rubis et pierre d’horlogerie
4 (80%) 1 vote

Les fabricants de mouvements mécaniques utilisent pour leurs calibres des pierres d’horlogerie, couramment appelé rubis. Il s’agit de petites pierres souvent synthétiques qui sont utilisées pour réaliser les coussinets ou les palettes des différentes parties mobiles d’une montre comme les pivots des axes du rouage. L’objectif de ces rubis est de réduire au maximum les phénomènes de frottements grâce au contact entre la pierre et le métal. En plus, la présence de pierres d’horlogerie permet de réduire le risque de grippage tout en diminuant l’utilisation des huiles.

Schema Roulement Rubis et pierre angulaire utilisé sur un balancier montre Schema Rubis palier dans une montre mécanique

A l’origine, on doit l’utilisation des rubis en horlogerie à Nicolas Fatio de Duillier en 1704. Il a utilisé d’abord de vraies pierres. Aujourd’hui, quasiment toutes les pierres sont des corindons synthétiques, que l’on appelle rubis synthétiques, car ils sont souvent rouges. Dans la plupart des montres mécaniques de notre époque, il y a environ quinze rubis. En plus de son utilité technique, cette pierre est aussi très pratique d’un point de vue esthétique, avec leur mise en valeur sur les parties visibles des mouvements (notamment via le fond saphir).

 

Mouvement L094.1 avec la présence de nombreux rubis

3 plusieurs commentaires

  1. bonjour je suis a la recherche d une pierre d angle ou de levée diametre 2.25mm pierre pour mouvement Broco pouvez vous maider

  2. Bonjour
    quel est le prix moyen de ces pierres?

  3. Je ne sais pas trop, mais je pense pas plus de 10 à 20 centimes d’euros de rubis synthétique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*