Accueil > Actualité des montres > Hermès Arceau Squelette
Arceau_Squelette_Joel_Von_Allmen

Hermès Arceau Squelette

De par sa sobriété et son élégance, la montre Arceau Squelette d’Hermès est un véritable garde-temps intemporel. C’est l’un des modèles plus mythiques de cette prestigieuse maison. Mais, parallèlement à son classicisme formel, ce modèle lancé en même temps que la société La Montre Hermès SA, présente un côté rebelle qui bouscule les codes de la montre ronde. Arceau Squelette d’Hermès a du caractère et la marque vient de lancer sa version ajourée.

Arceau Squelette d’Hermès : une élégance intemporelle

Avec son boîtier en acier de 41 mm de diamètre, le garde-temps Arceau Squelette d’Hermès est parmi les plus grands modèles de la marque. Imaginé par Henri d’Origny et lancé en 1978, cette montre se range naturellement dans les modèles classiques. Cependant, elle présente quelques traits singuliers qui la libèrent des codes traditionnels de la montre ronde et ces caractéristiques sont plus présentes que jamais dans sa nouvelle version ajourée.

À l’image du lien étroit entre Hermès et le monde équestre, les attaches asymétriques de ce modèle ont été inspirées des étriers, la partie de la selle où le cavalier prend appui au niveau de ses pieds. Les chiffres inclinés qui indiquent l’heure constituent également une particularité de ce garde-temps. Leur inclinaison évoque les mouvements du cheval au galop.

Parlons également du cuir naturel du bracelet dont les motifs varient d’un modèle à l’autre. En effet, la taille des écailles est tout à fait aléatoire sur le cuir d’alligator. La nuance des teintes dépend également du modèle.

Arceau_Squelette_Calitho

Une finesse à la hauteur de la réputation de la marque

La finesse des détails de cette nouvelle version d’Arceau Squelette d’Hermès est à l’image de cette marque française de luxe. L’ombre valse en effet avec la lumière pour mettre à l’honneur une architecture mécanique sophistiquée.

Son boîtier rond en acier est surmonté d’un cadran de saphir fumé avec une subtile conjugaison des couleurs. Le tour arbore un noir intense agrémenté de l’argenté des heures et des perles des minutes. Ce contour noir rehausse le centre transparent qui laisse donc apparaître le mouvement. Et bien entendu, cet accès direct au mouvement est source de toutes les fascinations. Les entrailles du mouvement présentées dans une couleur anthracite se marient à la perfection avec les deux aiguilles fines des heures et des minutes. Et pour chapeauter l’ensemble en toute suprématie, la signature Hermès flotte au milieu des danses des roues, des ponts et de tout ce qui constitue le mouvement mécanique à remontage manuel.

Notez que les différentes pièces, notamment le bracelet en alligator, le boîtier et le cadran, sont entièrement réalisées par les artisans de la marque.

Les designers de chez Hermès ne manquent pas d’éloges pour cette petite merveille et, pour cause, elle présente une jolie formule en se mettant à nu et en dévoilant son intimité. Cette version ajourée de la mythique montre Arceau est en tout cas fidèle au principe fondamental d’Hermès. Pour reprendre les termes du porte-parole de la célèbre maison horlogère, « Plutôt que de mesurer, séquencer et contrôler, la Maison ose un autre temps, destiné à susciter des émotions, ouvrir des parenthèses, créer des espaces de fantaisie, de récréation »