Accueil > Actualité des montres > Jaquet Droz Grande Seconde Lune Email noir

Jaquet Droz Grande Seconde Lune Email noir

Jaquet Droz Grande Seconde Lune Email noir
1 (20%) 1 vote

La Grande Seconde de Jaquet Droz est pour moi l’une des plus belles montres actuelles grâce à son design à la fois si innovant, mais empreint d’élégance. Alors, lorsque j’ai vu qu’un nouveau modèle avait été présenté à Baselworld, je me devais de vous le présenter. Pour la première fois, la manufacture Jaquet Droz nous propose donc une phase de lune avec un cadran en émail noir comme le ciel nocturne… Une vraie beauté !

Une véritable réussite esthétique

Comme sur la plupart des autres montres de cette collection star de chez Jaquet Droz, on retrouve donc un boîtier assez imposant de 43 mm en or rose, mais d’une grande finesse. Cependant, c’est le cadran qui attire l’œil avec ses deux compteurs, l’un pour l’heure (en haut vers midi) et l’autre qui est plus imposant pour les secondes (vers 6 heures). L’ensemble des deux compteurs se chevauchent pour former alors un 8, ce qui représente alors l’infini ou le bonheur éternel en Asie.

Dans cette version, le cadran est donc, comme son nom l’indique, noir et à double niveau, ce qui le rend tout simplement spectaculaire ! Pour obtenir un noir si intense, la manufacture suisse a utilisé la prestigieuse technique de l’email Grand-Feu. Le contraste est alors saisissant avec la lune qui trône au centre de la grande seconde et l’anneau en or rose qui permet d’indiquer la date du quantième dans un compteur (lui aussi dans la grande seconde).

La grande seconde est, quant à elle, beaucoup plus sobre avec un chemin de fer couleur blanche d’une grande finesse. L’indication des secondes est assurée par des chiffres arabes. Le compteur des heures en haut dispose, là aussi, d’un fin chemin de fer, mais les heures sont en chiffres romains.

Un mouvement de haut niveau

Pour faire fonctionner cette Jaquet Droz Grande Seconde Lune Email Noir et ses différentes complications, la maison horlogère l’a équipée du calibre 2660QL3 à remontage mécanique. Ce mouvement dispose d’un spiral et de cornes d’ancre en silicium, ce qui lui assure une plus grande précision. Le calibre mécanique assure aussi à la montre une autonomie de de 68 heures grâce à un double barillet.

Niveau fonctionnalités, le mouvement dispose de plusieurs belles complications dont la grande seconde, la date dans un quantième avec affichage compteur. Il ne faut bien sûr pas oublier la sublime phase de lune astronomique, qui nécessite un réglage seulement tous les 122 ans !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*