Le 23 mars dernier, fuitaient sur les réseaux les premières photos de la collaboration entre la marque Swatch et sa consoeur du Swatch Groupe, Omega ! En effet, cela faisait quelques jours que les deux marques communiquaient sur : “The 26 of May it’s time to change your Swatch, it’s time to change your Omega.”

Alors, quand les premières photos sont apparues sur le net, la folie s’est très rapidement emparée des réseaux sociaux et des communautés horlogères et même de la pop culture !

MoonSwatch Earth

Swatch s’envole vers la lune grâce à Omega !

De cette collaboration entre Omega, l’horloger star du Swatch Group connu pour ses montres mécanique haut de gamme souvent entre 5 000 et 10 000 euros, et Swatch, la marque de montres en plastique à Quartz, est née une adaptation de la célèbre Speedmaster Moonwatch, la montre qui est allée sur la Lune.

On retrouve techniquement un boîtier qui conserve la taille classique de 42 mm et de 13,25 mm d’épaisseur, l’échelle tachymétrique et les différents compteurs dans cette OMEGA X SWATCH MoonSwatch. Cependant, la grande particularité d’être en Bioceramic, un alliage de céramique et de plastique biosourcé (de l’huile de ricin) qui est largement mis en avant par Swatch, est son côté écologique, et de pouvoir varier les couleurs qui les font rentrer dans les univers pop et colorés de Swatch.

Autre particularité sur cette belle collection née de la collaboration horlogère de l’année, c’est le S rappelant Swatch que l’on trouve sur le verre du cadran, comme pour les vraies Speedmaster (avec à la place le logo Ω) ou bien dans le nom de Moonwatch transformé en MoonSwatch ! On trouve aussi des aiguilles et index luminescents, un bracelet Velcro© comme pour les astronautes et, sur le dos de ce chronographe à Quartz, se trouve un couvercle de pile avec le dessin du corps céleste en question.

Speedmaster MoonSwatch March

Présentation de la collection OMEGA X SWATCH Bioceramic MoonSwatch

On découvre alors 11 montres différentes dans cette collection OMEGA X SWATCH Speedmaster MoonSwatch avec des couleurs différentes qui représentent chacune une planète ou un satellite du système solaire. Certains s’inspirant des modèles phares de chez Omega, d’autres avec des couleurs plus particulières :

Omega X Swatch Sun

Speedmaster MoonSwatch Venus

Montre Omega x Swatch Moon

Montre Saturn MoonSwatch

Montre MoonSwatch Uranus

L’ensemble des montres est disponible au prix de 250 euros !

Chrono MoonSwatch Pluto

Un succès déjà au rendez-vous pour les OMEGA X SWATCH

A peine quelques minutes après la publication des photos, qui avaient fuité sur les réseaux sociaux, la fièvre s’est emparée de l’univers de l’horlogerie, et aussi celui des fans de la pop culture !

Quelques jours plus tard, le samedi 26 mars, la nouvelle collection de montre OMEGA X SWATCH était proposée en vente dans les boutiques officielles Swatch et le succès a été, là aussi, directement au rendez-vous avec des queues de plusieurs centaines de personnes aussi bien à Paris, Lyon, Genève que bien d’autres villes en France et dans le monde.

Chacun voulait s’arracher cette nouvelle montre, pour potentiellement les revendre directement sur le marché gris de l’occasion parfois plusieurs fois le prix d’achat.

Swatch a alors dû limiter à une montre achetée par personne et rappeler que la Bioceramic MoonSwatch n’était pas une édition limitée en quantités ni dans le temps. Malgré tout cela, Swatch n’avait sans doute pas vue l’hype qui allait s’installer pour la sortie de la montre et elle a même été en rupture de stock en seulement quelques heures.

C’est donc un très beau coup marketing pour Swatch, car cette montre va devenir sans doute l’une des montres les plus vendues de l’année et relancer la marque de montres tendances.

MoonSwatch Mercury

La montre est disponible en France dans les magasins suivants

Elle devrait prochainement être aussi vendu directement sur leur site e-commerce.

OMEGA X SWATCH JUPITER

Quels intérêts de la collaboration pour Swatch ou Omega ?

Pourquoi donc OMEGA et Swatch se sont-elles associées pour proposer une version très accessible de l’iconique Speedmaster Moonwatch ?

Pour Swatch

A première vue, c’est bien Swatch qui va le plus profiter de l’affaire, car la marque peine aujourd’hui à se mettre sur le devant de la scène à cause d’une industrie horlogère centrée sur les produits haut de gamme, d’une mode qui est un peu passée, ainsi que de l’utilisation de plastique un peu à contre-courant de la tendance écologique. Swatch subit aussi beaucoup la concurrence des montres connectées.

Avec la MoonSwatch et la collaboration avec OMEGA, la marque peut se mettre en avant, avec un design totalement différent, une céramique biosourcée et elle rend accessible l’une des montres les plus connues de l’horlogerie. Le succès est donc tout à fait logique et cela devrait permettre à Swatch de véritablement se relancer avec, pourquoi pas, de futures collaborations ou bien une gamme de produits différents de ce qui se fait actuellement !

Chronographe MoonSwatch Neptune

Pour Omega

Du côté de la manufacture de Bienne, l’intérêt semble a priori bien moins marqué. En effet, avec cette montre, il propose l’un de ses modèles phares à 250 euros, alors qu’il vend la sienne à 6500 euros ou plus.

Cependant, ce serait se tromper, car avec ce génial coup marketing, OMEGA ne concurrence pas dû tout sa Speedmaster, ni même ne dégrade son image, tout simplement car Swatch offre avec la MoonSwatch une montre qui, même si elle a le même design, est totalement différente : pas les mêmes matériaux ni les mêmes finitions et surtout le même mouvement (quartz contre mouvement mécanique manufacture) ! Par contre, avec cette collaboration, la maison suisse permet de rajeunir son image, de faire connaître l’un de ses modèles phares et aussi de se créer une clientèle. En effet, parmi tous les acheteurs de cette Bioceramic MoonSwatch, un certain nombre n’avait sans doute pas de vraie montre (c’est-à-dire pas de montre intelligente) et s’ouvre au magnifique monde de l’horlogerie en achetant l’un de ses modèles. Peut-être un premier pas pour s’offrir pourquoi pas une montre horlogère comme une Speedmaster d’OMEGA quelques années plus tard…