Accueil > Actualité des montres > SYE, une nouvelle montre française chic et sportive !

SYE, une nouvelle montre française chic et sportive !

SYE, vous connaissez ? Cette jeune marque française dont les initiales signifie Start Your Engine propose pour son premier modèle une montre à la fois sportive, décontractée, mais avec une véritable dose d’élégance. Alors découvrons dès maintenant cette nouvelle marque avec ses beaux produits ainsi qu’une petite interview de son fondateur.

SYE MOT1ON, le premier modèle de la marque !

Ce premier modèle a donc un style bien affirmé avec son boîtier en acier inoxydable brossé, sa lunette polie et son fond à la fois brossé et microbillé. Toujours sur ce fond, on remarque une vis anodisée d’une couleur différente du boîtier et qui donne une petite touche design à la montre.

De l’autre côté, on trouve le cadran, visible sous un beau verre Saphir inrayable avec un traitement antireflet. Les cadrans vont alors être différents selon la version choisie car il en existe deux avec la SYE MOT1ON Automatic Twenty Four et la SYE MOT1ON Chronograph. Les affichages seront donc différents et chacune des versions sera proposée en cadran argent ou cadran noir.

Pour finir la présentation du design de la MOT1ON, on peut noter que SYE a choisi de mettre en place un système de bracelets interchangeables du système FastbackTM Premium. En un clin d’œil, vous pourrez donc changer la couleur du bracelet de votre montre, et donc son style, parmi un choix de 10 coloris et grains de cuirs différents.

SYE MOT1ON Automatic 24

SYE MOT1ON Automatic Twenty Four

La première version est une montre avec la fonction de compteur 24h, en plus de l’heure, des minutes et de la date. A l’intérieur, on trouve un mouvement japonais, le Miyota 8217, qui dispose de 42 heures et avec une fréquence de 21 600 alternances par heure.

Au niveau des tarifs, il faut compter environ 799 euros et vous pouvez l’acheter directement sur le site e-commerce.

SYE MOT1ON Chronograph

La seconde version de la MOT1ON est tout simplement un chronographe qui embarque un mouvement hybride méca-quartz de chez Seiko (calibre Seiko/TMI VK64) avec une très bonne précision. La montre n’est donc pas automatique, même si ce mouvement offre un ressenti d’un chrono mécanique. L’avantage est, par contre, la grande précision qu’offre cette technologie avec une seconde centrale offre une précision au 1/5ème de seconde et aussi une remise à zéro de l’aiguille du chronographe comme avec un vrai mouvement mécanique.

La montre est vendue à 650 euros directement sur le site e-commerce du site.

SYE MOT1ON Chronographe

L’interview d’Arnaud Pezeron

Comment vous est venue l’idée de créer cette montre ?

C’est avant tout une rencontre qui a précipité les choses. Depuis la création du blog MontresDesign, j’avais en tête, un jour, de créer une marque de montres mais pas d’idée forcément précise. En septembre 2017, je croise le duo de designers Berra-Blanquer avec qui j’avais collaboré il y avait de cela plus de 15 ans, sans savoir à l’époque, qu’ils dessinaient déjà les garde-temps de grandes marques horlogères. Alors forcément on parle montres et, comme par défi, on se dit que ce serait bien de collaborer pour lancer une montre originale.

Également amateurs éclairés de l’univers auto/moto, j’étais vraiment séduit par le travail des « ateliers » comme Blitz, Vagabund, Singer et tant d’autres capables de mettre en commun une vision design, des savoir-faire en mécanique, carrosserie et sellerie pour réinventer des véhicules. Je trouvais qu’il y avait dans cet univers de la créativité à foison et c’est de l’observation de ces créations qu’est venue l’envie d’intégrer de manière originale le métal et le cuir.

D’où vous vient votre passion pour l’horlogerie ?

Elle remonte à très loin, j’ai toujours été fasciné par l’objet montre. C’est à la fois le seul (ou quasi) bijou de l’homme et un extraordinaire objet qui en dit beaucoup sur la personnalité et les centres d’intérêt de son porteur. En plus le fait d’occuper cette place si particulière au poignet en fait un objet que l’on peut admirer et appréhender en permanence.

Aujourd’hui, combien de personnes êtes-vous chez SYE ? Pouvez-vous nous parler rapidement de votre marque et de votre équipe ?

On est une toute petite équipe de 3 personnes, une personne plutôt dédiée sur la création produit, une autre au marketing et ventes et une autre personne vient de nous rejoindre pour gérer la partie logistique et relations clients.

Pour la marque, nous avons voulu bâtir quelque chose de fort bien avant de penser au produit. Nous avons mis au centre de SYE [Start Your Engine] : l’élégance, la puissance, l’audace et l’humilité. Nous avons à cœur de fonctionner comme un atelier/laboratoire pour être agiles, proches de nos clients et toujours proposer des produits exclusifs pensés dans les moindres détails comme une expérience globale. C’est par exemple le cas de notre packaging.

Arnaud Pézeron

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour le style ?

Clairement, c’est le savoir-faire et les icônes des véhicules du XXème siècle : les lignes, les matières, tout ce qui fait qu’une auto classique est si différente des productions aujourd’hui beaucoup plus aseptisées.

Mais nous ne voulions pas tomber dans l’adaptation d’une esthétique vintage, l’idée était de « greffer » une interprétation moderne sur cette inspiration. Le côté « brut » est aussi une composante importante de l’approche pour mettre en valeur les matières cuir et acier mais en y rajoutant la touche de style qui apporte le surcroit d’élégance.

Pourquoi avoir choisi de proposer votre montre avec deux modèles, dont un en Quartz ?

Pour le lancement, 2 options s’imposaient : 1/ un modèle automatique totalement en ligne avec l’univers d’inspiration et 2/ un modèle chronographe forcément très lié à l’univers auto et moto. Nous voulions idéalement un chrono mécanique mais dans cette hypothèse nous ne pouvions pas tenir notre volonté de lancer la marque sous la barre des 1 000€. On s’est donc reporté sur le choix du mouvement Seiko méca-quartz qui est vraiment bluffant avec le défilement du chrono au 1/5 de seconde et la remise à zéro instantanée, exactement comme un chronographe mécanique.

Comment avez-vous choisi les complications des montres ?

J’ai parlé de notre philosophie de base. Le choix du calibre mécanique a ensuite été un mix de prises de décisions en fonction de la disponibilité du mouvement, sa fiabilité et enfin des animations cadrans qu’il pouvait permettre. L’idée d’avoir un compteur unique 24h rappelant les compteurs des véhicules nous a convaincus.

Pourquoi avoir choisi un système de bracelet interchangeable ?

Nous sommes partis de l’idée d’unir le métal et le cuir de manière unique et, pour y arriver, nous n’avions pas d’autre choix que de repenser la façon dont le bracelet s’intègre à la boîte. Alors nous avons renversé la problématique pour en faire un avantage, créer un système avec un vrai ADN 100% mécanique, un peu comme un jeu Mécano, et des bracelets interchangeables pour répondre à la demande forte de personnalisation.

En général, le bracelet est un terrain d’expression assez conventionnel pour les marques, nous nous sommes emparés du sujet pour justement proposer des choses plus créatives, une vraie identité très vite reconnaissable.

Montre SYE MOT1ON