Accueil > Actualité des montres > La Trophy Automatique, la nouvelle plongeuse de Michel Herbelin
Michel Herbelin Trophy Automatique (2)

La Trophy Automatique, la nouvelle plongeuse de Michel Herbelin

Présentée l’année dernière par l’horloger français Michel Herbelin, la Trophy est cette année proposée dans une nouvelle version très réussie avec sa montre de plongée qui s’équipe maintenant d’une belle lunette en céramique noire. Cela donne à cette Trophy Automatique un style assez élégant pour être portée tous les jours et pas seulement lorsque l’on fait de la plongée. Alors partons découvrir dès maintenant cette nouveauté signée Michel Herbelin.

Un design à la fois sportif et citadin

Appréciée par les passionnés de plongée ou par ceux qui aiment les montres au style sportif et affirmé, les plongeuses ont souvent l’inconvénient de ne pas être assez « chic » pour être portées avec un costume ou tout simplement tous les jours. Souvent trop grosses, parfois colorées, avec des bracelets en caoutchouc, elles sont plutôt visibles.

Avec sa Trophy Automatique avec une lunette en céramique noire, Michel Herbelin a trouvé la solution en proposant une montre à la fois élégante et sportive. Son boîtier de 42 mm en acier inoxydable 316L, brossé vertical sur le dessus et poli sur les tranches de la boîte, est donc surmonté d’une belle lunette en céramique noire unidirectionnelle. Son cadran noir profond dispose de grosses aiguilles et index en matière luminescente de couleur bleutée pour une lisibilité optimale lors des plongées dans les profondeurs. Avec la lunette, on peut aussi chronométrer des durées inférieures à 60 minutes. Pour finir la présentation de la montre Michel Herbelin Troph, il faut noter que le guichet de la date à 3 heures dispose d’une loupe grossissante, toujours pour la lisibilité.

Pour que ce garde-temps ne soit pas qu’un instrument sportif, la maison Michel Herbelin a choisi de l’équiper d’un tout nouveau bracelet très réussi esthétiquement en toile textile sur le dessus et caoutchouc pour le dessous pour la résistance à l’eau et le confort de port. Le résultat donne donc une montre sportive et chic, idéal pour être portée quotidiennement, et que vous pourrez emmener à 300 mètres de profondeur.

Michel Herbelin Trophy Automatique (1)

De belle performance technique

Cette montre française a été dessinée, conçue et assemblée dans les ateliers de Michel Herbelin à Charquemont (Doubs). Elle est équipée d’un mouvement automatique d’origine suisse, le Sellita SW-200 1 qui propose d’une bonne fiabilité et précision. Le calibre bat à une fréquence de 28 000 alternances par heure et il dispose d’une réserve de marche de 38 heures, ce qui est un peu faible aujourd’hui.

Au niveau du prix, il faudra compter pour 850 euros en prix public conseillé, ce qui donne un très bon rapport qualité-prix.