Accueil > Lexique horloger > Calibre Lépine
Découvrez la définition du calibre Lépine pour en savoir plus sur ce type de mouvement mécanique particulier.

Calibre Lépine

Que signifie cette locution en horlogerie et quelle est son origine ? Voici la réponse. On doit le calibre Lépine à Jean-Antoine Lépine. Grâce à son invention au XVIIIe siècle, l’horlogerie connut une petite révolution. L’utilisation de cette pièce a un double avantage. Le premier, c’est qu’elle permet de soustraire à la nécessité de faire usage d’une fusée. De plus, le calibre substitue des ponts à la platine supérieure et aux piliers. Par cette manœuvre, le balancier n’apparaît plus sur le mécanisme, mais se retrouve à l’intérieur. C’est au moyen de cette technique qu’on a commencé à produire des montres de faible épaisseur. L’expression calibre Lépine s’emploie aussi pour désigner une configuration qui dispose l’aiguille qui signale les secondes dans le sens de la tige de remontoir. Dans ce sens, le calibre Lépine est le contraire du calibre savonnette. Son inventeur qui vécut de 1720 à 1814 contribua grandement à l’avancée des techniques de fabrication des montres.

Calibre Lépine

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.