Accueil > Découverte horlogère > Objectif Horlogerie : démonter et remonter une montre

Objectif Horlogerie : démonter et remonter une montre

Objectif Horlogerie : démonter et remonter une montre
4.8 (96.14%) 57 votes

Envie de découvrir ce qui se passe sous le cabot de votre montre ? Alors direction l’initiation horlogère donnée par Objectif Horlogerie.

Toute fin janvier, j’ai eu la chance d’être invité par Samir, le fondateur d’Objectif horlogerie pour découvrir la formation qu’il propose. Ce fut une très belle soirée qui m’a permis de rentrer en détail dans le cœur battant de la montre en en démontant et remontant un mouvement. Je vais donc vous faire partager ce très bon moment, que je conseille a tous les fans de belles montres.

Locaux d'Objectif Horlogerie

Objectif Horlogerie, qu’est ce que c’est ?

Avant de rentrer dans le détail de l’initiation First Time, il serait intéressant de découvrir Objectif Horlogerie. Fondée par plusieurs horlogers passionnés par leur travail, la société a connu une histoire assez mouvementée, mais depuis maintenant quelques mois elle dispose d’une nouvelle équipe (avec Samir déjà dans l’aventure précédente et Jean-Yves) et de nouveaux locaux en plein cœur de Paris au 48 rue Rivoli. Et pour ceux qui n’habitent pas à Paris, vous allez aussi pouvoir faire cette formation dans d’autres villes de France ou toute proche de nos frontières avec Lyon, Aix-en-Provence, Cannes, Luxembourg, Genève, Bruxelles, Bordeaux, Londres et Lille, en regardant sur leur site.

Ces deux passionnés proposent à tout un chacun de découvrir la montre et plus particulièrement le cœur mécanique de cette dernière. L’objectif est donc de démonter et monter un beau mouvement horloger de chez ETA pour mieux comprendre le fonctionnement d’un garde-temps. Grâce à Objectif Horlogerie, vous allez donc apprendre à maîtriser le temps en démontant votre montre !

Pour satisfaire les plus curieux d’entre vous, ceux qui désirent aller voir ce qui se passe dans la montre, Samir et Jean-Yves ont développé plusieurs formules. Celle de base, et que j’ai été amené à faire, est l’initiation First Time, qui permet en 4h30 de découvrir l’horlogerie, de démonter et remonter un mouvement mécanique manuel ETA. Vous pouvez aussi sur demande avoir une initiation privatisée ou même avoir des initiations plus poussées.

En plus de ces formations à l’horlogerie (qui ne sont pas reconnues par l’Etat), Objectif Horlogerie a proposé à l’occasion du SIHH 2015 un voyage à Genève. Un autre devrait être mis en place pour l’autre grand événement, le Baselworld, c’est le voyage d’Objectif Horlogerie à Baselworld.

Horloge UTINAM chez Objectif Horlogerie

Horloge murale UTINAM chez Objectif Horlogerie

 

Bienvenue dans le monde du tout petit

Lorsque Samir m’a proposé de venir découvrir par moi-même l’atelier d’initiation à l’horlogerie qu’il avait lui même créé, je ne me suis pas fait prier. Effectivement, pouvoir profiter d’une expérience de ce genre n’est pas courant. J’avais donc rendez-vous un jeudi à 18 heures au 48 rue rivoli, à deux pas du BHV et de l’Hôtel de Ville de Paris, en plein cœur de la capitale donc.

Rentré dans l’immeuble, d’un style très parisien, j’ai découvert les locaux d’Objectif Horlogerie qui se situent dans un bel appartement. Dès l’entrée dans le lieu de la formation, on sait que l’on ne s’est pas trompé avec une déco très centrée sur l’horlogerie. D’ailleurs, deux belles horloges de chez UTINAM Besançon nous attendent à l’intérieur, ainsi que posters et photos de belles pièces horlogères.

Ensuite, Samir nous accueille chaleureusement et nous propose très rapidement une boisson. Nous commençons la formation par une petite discussion dans les confortables canapés du salon, ce qui nous permet de faire connaissance avec nos hôtes, mais aussi avec les autres “élèves” de la soirée.

Le mouvement ETA 6498

Le début de l’initiation

C’est ensuite que commence le plus dur, nous partons dans la salle de cours d’Objectif Horlogerie. Enfin, nous allons pouvoir rentrer dans le monde si petit de la mécanique horlogère. C’est d’ailleurs pour moi ma première expérience du côté de la technique, j’attends cela avec joie, mais aussi de l’appréhension…

Petit cours sur l’horlogerie

Nous commençons notre soirée par une petite découverte de l’histoire de l’horlogerie, qui nous est expliquée par Jean-Yves. Depuis l’origine de l’humanité, l’homme a cherché à maîtriser le temps tout simplement pour organiser la vie des gens. L’un des premiers instruments de mesure est le gnomon, il sera suivi de la clepsydre, puis du panneau solaire, pour finir par le foliot (l’un des premiers pendules). Enfin l’horlogerie mécanique est passée au niveau du poignet, puis est apparu le Quartz dans les années 1960 et enfin l’horlogerie atomique.

Après l’histoire, nous avons eu le droit à un cours théorique sur le fonctionnement d’une montre mécanique et la découverte des différentes pièces qui la composent. Objectif Horlogerie nous rappelle donc que pour faire fonctionner un mouvement mécanique d’une montre, il faut une source d’énergie que l’on va mettre en réserve, puis que l’on va distribuer et réguler pour afficher la bonne heure et avoir une bonne précision.

L'atelier

Découverte de l’intérieur d’une montre

Là, nous rentrons dans le vif du sujet avec la découverte du petit mouvement tenu pour un porte-mouvement qui se trouve devant nous sous une cloche sur le bel établi de qualité que nous avons. En plus du mouvement, nous disposons de tout l’attirail d’un horloger avec une poire, une brucelle (sorte de pince), un rodico (une pâte qui colle et permet de nettoyer les pièces), ainsi que différents tournevis.

Le démontage

Première étape de la formation horlogère d’Objectif Horlogerie, c’est bien sûr le démontage du calibre ETA 6498 (mouvement mécanique manuel) que j’ai devant moi. Nous commençons facilement au début par enlever le barillet et son pont, puis les étapes deviennent plus compliquées lorsqu’il s’agit de démonter les différentes roues de centre, de moyenne et de seconde, puis la roue de l’échappement et enfin l’ancre. Bien sûr, pour chaque étape, nous sommes aidés par Samir et Jean-Yves qui n’hésitent pas à nous donner conseils et félicitations si nous réussissons les étapes. Viens ensuite la partie la plus compliquée lorsque l’on enlève le balancier et son spiral, car ces pièces sont d’une grande fragilité.

Après cette première partie de démontage, nos deux formateurs nous font passer de l’autre côté du mouvement. Toujours avec leur aide, nous enlevons les différents composants du calibre côté cadran.

Avant de partir en pause, nous avons le droit ensuite à une petite explication du nettoyage de la montre et la lubrification de la montre. Ces deux étapes sont primordiales et permettent le bon fonctionnement de la montre. Alors, même si nos mouvements n’ont pas eu le droit à leur nettoyage et lubrification, nous avons eu le droit à une petite démo.

Machine à nettoyée les pièces de mouvement

Petite pause bienvenue

Après plus de deux heures de concentration chez OH et d’effort au niveau des yeux, la petite pause était vraiment la bienvenue. Jean-Yves est d’ailleurs allé gentiment nous chercher trois bonnes pizzas et quelques fins chocolats.

Les huiles, les pics huiles et le rodicco

Le remontage

Après avoir tout démonter, il fallait bien sûr remonter l’ensemble. Alors, nous avons recommencé par là nous avions fini, c’est-à-dire côté cadran. Ce moment de l’initiation d’Objectif Horlogerie fut beaucoup plus compliqué, car il fallait repositionner des pièces parfois très petites dans des endroit très précis. Les étapes les plus dures furent notamment la remise des roues de transmission (échappement, secondes et moyennes), ainsi que la délicate remise du balancier. Heureusement, nous avons eu l’aide précise de Samir pour réussir cette mission.

Dans l’ensemble, je me suis plutôt bien débrouillé en faisant juste une erreur de sens lorsque j’ai remis la roue de couronne. Après un tout petit changement, l’ensemble du mouvement rebattait parfaitement, un véritable instant magique…

Dernière étape de cette formation, ce fut le test du chronocomparateur, alors même si un seul de nos 6 calibres fut testé, le résultat fut très satisfaisant. Samir et Jean-Yves nous remirent donc un très beau diplôme pour la réussite de leur initiation, ainsi que de la documentation très bien imprimé.

Le mouvement remonté

Pour conclure

Je peux dire que j’ai passé une très bonne soirée en compagnie de Jean-Yves, de Samir et des autres élèves. Entre discussion sur l’horlogerie, cours théorique et historique et bien sûr mise en pratique du remontage et démontage, ce fut une très bonne expérience. D’ailleurs, si vous aimez l’horlogerie, je vous conseille fortement de participer à cette soirée Objectif Horlogerie, c’est peut être un peu cher, mais cela vaut vraiment le coup !

Pour vous en convaincre, je vous laisse découvrir cette petite vidéo :

Pour rappel, la formation First Time d’Objectif Horlogerie dure 4h30 pour 290 euros (340 euros en province) et vous aurez la chance de démonter un vrai mouvement mécanique avec des explications et de précieux conseils. Pour vous y inscrire, rendez-vous sur : http://www.objectifhorlogerie.fr/planning/.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*