Accueil > Découverte horlogère > Comment bien assurer ses montres de luxe ?

Comment bien assurer ses montres de luxe ?

Comment bien assurer ses montres de luxe ?
2.3 (46.67%) 6 votes

Vous aimez les belles montres et vous disposez de plusieurs beaux garde-temps ? Alors, il est peut-être temps de voir si votre contrat d’assurance habitation couvre la valeur de vos bijoux et montres ! Mais attention, car ce type d’assurance ne protège pas toujours tout, il est donc nécessaire de contacter votre assureur pour savoir ce que couvre votre contrat. Alors, pour tout savoir sur l’assurance de votre montre, il ne vous reste qu’à lire cet article.

Pourquoi assurer ses montres ?

Tout comme une voiture de luxe ou de sport, une belle montre ou une collection de tocantes sont des objets de valeur qui peuvent attirer l’œil de voleurs à la tire dans la rue et bien sûr de cambrioleurs chez vous. Alors si vos précieuses montres vous sont volées, il est préférable d’avoir souscrit à une bonne assurance qui vous permettra d’avoir des compensations en cas de vol.

Il faut commencer à faire attention lorsque la valeur de vos biens précieux comme les bijoux ou les montres de luxe dépasse les 10 000 euros. Cependant, cette somme n’est pas un cap légal, mais plutôt une moyenne de ce que demandent en général les assureurs lorsque vous avez des belles montres. Si l’une de vos montres dépasse les 2 000 à 3 000 euros, il est aussi préférable de prévenir votre assureur pour voir si elle peut rentrer dans votre assurance habitation.

Quelle assurance choisir ?

Comme vous l’avez compris, l’assurance habitation permet de vous protéger contre les vols, mais seulement jusqu’à une certaine valeur. Dès que vous commencez à acheter des montres (ou des bijoux) de valeur, il est important de prévenir votre assureur pour être sûr d’être couvert. Les sociétés d’assurance vont la plupart du temps couvrir vos montres jusqu’à une somme d’environ 20% de la valeur des biens mobiliers pris en compte par votre contrat d’assurance habitation (pour 50 000 euros, cela fait donc 10 000 euros couverts).

Si vous dépassez les 20% ou les 10 000 euros de montres, votre cabinet va logiquement vous proposer un contrat dédié aux objets de valeur ou aux bijoux (dans le cas d’une montre réalisée en métal précieux). Ce type de contrat va vous permettre de vous protéger du vol à domicile, mais aussi d’un vol avec agression lors d’un déplacement, etc. Par contre, la plupart des contrats ne protège pas contre la perte de l’objet.

Si vous optez pour un contrat de ce type, l’assurance va exiger un minimum de garanties, car ils peuvent assurer plusieurs dizaines de milliers d’euros de montres et/ou bijoux. Il faudra donc sécuriser votre logement avec une porte d’entrée à plusieurs points et souvent la présence d’un coffre-fort d’un bon niveau de sécurisation, ou d’une alarme, de la télésurveillance, etc.

Concernant les contrats d’assurance low cost que l’on trouve à l’étranger (souvent en Belgique), il faut faire attention car, même s’il coûte moins cher qu’en France, il peut être très compliqué de se faire rembourser. Surtout, la différence de prix n’est pas forcément importante, se situant entre 3 et 5% du montant assuré (d’un niveau similaire à une assurance auto tout risque). Par an, vous risquez donc de payer entre 300 et 500 euros pour une valeur de 10 000 euros.

Comment faire pour être remboursé ?

Vous avez maintenant votre contrat d’assurance, alors si malheureusement votre montre a été volée, votre assureur ne va pas vous rembourser sans certaines preuves. Il vous faudra d’abord avoir une porte sécurisée, un coffre et un système d’alarme ou de télésurveillance, mais en plus il faudra que votre garde-temps se situe dans le coffre au moment du cambriolage (sauf en déplacement bien sûr).

Autre point important, il est obligatoire de bien documenter votre collection avec des photos, des preuves d’achat et/ou d’entretien, des certificats d’authenticité. Il faut donc bien avoir ces documents, même s’il s’agit d’une montre reçue par héritage. Dans ce cas-là, il est important de faire expertiser ce type de tocante. Bien sûr, ces informations vous seront demandées seulement pour les contrats spécifiques, dans les contrats d’assurance habitation, il y a souvent moins de demande de documents.

Alors, si vous avez toujours d’autres questions, vous pouvez vous rapprocher de votre assureur. Et si vous n’êtes toujours pas rassuré, la solution la plus simple peut consister à louer un coffre dans une banque.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.