Accueil > Test de montres > Essai de la Junghans Max Bill Chronoscope

Essai de la Junghans Max Bill Chronoscope

L’horlogerie allemande produit de très belles montres, comme nous pouvons souvent le voir avec A. Lange & Söhne ou Glashütte Original. Cependant, d’autres acteurs de moindre renommée proposent aussi des tocantes d’une grande qualité. J’ai notamment eu la chance de pouvoir essayer pendant plusieurs semaines la très belle Junghans Max Bill Chronoscope. Élégant et classique, ce garde-temps dispose aussi de la patte et du charme germanique, alors découvrez dès maintenant ce petit test de montre !

Acheter cette montre

Présentation de la Junghans Max Bill Chronoscope

Cette marque allemande née en 1861 est un grand nom de l’horlogerie grâce à ses créations au design vraiment attractif, disposant d’une mécanique fiable et précis, et tout cela pour un prix contenu. Sa gamme Max Bill est sans doute la plus iconique de la marque grâce à son design d’une rare élégance et finesse et au bombage de son verre. Son nom, quant à lui, provient de celui du designer Max Bill qui dessina durant les années 1960 plusieurs modèles de Junghans.

Le modèle que j’ai pu tester pendant quelques semaines est donc la Max Bill Chronoscope à calibre automatique (exactement la référence 027/4501.00). Cette dernière est tout simplement une montre chronographe qui porte le nom original de ce type d’appareil, c’est-à-dire le chronoscope. Cette montre est une véritable ode à la légèreté, je vais donc dès maintenant vous présenter plus en détail ce très beau garde-temps disponible pour 1 695 euros (juin 2016)…

Chronographe Max Bill par Junghans (11)

Quelles complications ?

Comme son nom l’indique, cette Max Bill de Junghans est donc un chronoscope, autrement dit un chronographe ! Cependant, cette montre dispose de seulement 2 compteurs situés à 12h et 6h. Le premier indique les minutes du chronographe, le second les heures, la seconde du chronographe se trouvant au centre. On note l’absence de la petite seconde. Ce modèle dispose aussi de la fonction date dans un guichet à trois heures.

Chronographe Max Bill par Junghans (3)

Un design simple et épuré

C’est en tout cas les premiers mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à cette belle tocante signée Junghans. On remarque tout de suite sa très fine lunette, son boîtier bombé en acier, son verre plexiglas convexe ou ses boutons poussoir vintage, ce qui donne à l’ensemble quelque chose d’assez unique dans l’univers horloger et une certaine touche germanique. Le cadran est lui aussi très épuré avec quasiment aucun chiffre et des index ressemblant à de simples traits blancs.

La référence que j’ai pu tester est en acier avec son cadran anthracite et le bracelet en cuir beige. Même si je ne suis pas fan du marron, l’ensemble est vraiment très agréable à l’œil et je note la présence du guichet date en noir, alors qu’il est souvent blanc sur les montres foncées. La marque allemande propose de nombreuses versions qui devraient convenir au plus grand nombre. On trouve effectivement des cadrans crème ou noir, des boîtiers en or jaune, des bracelets en cuir (noir, gris ou marron), voire en acier avec des mailles milanaises. En tout cas esthétiquement, cette montre est une vraie réussite avec son style rétro !

Max Bill chronographe1

Et côté moteur ?

Concernant le moteur, cette Junghans Max Bill Chronoscope est équipée du calibre j880.2. Il s’agit d’un mouvement automatique à fonction chronographe basé sur le célèbre ETA Valjoux 7750 auquel on a enlevé une petite seconde. Il a donc l’avantage d’être très fiable, robuste et d’offrir une bonne précision. En plus, comme il s’agit d’un des mouvements les plus produits, il sera facilement réparable.

Montre Junghans Max Bill Chronoscope (2)

Mon avis sur la Junghans Max Bill Chronoscope

Marque méconnue du grand public, Junghans propose pourtant de très beaux modèles, comme j’ai pu m’en rendre compte grâce à cette montre. Ce test, qui a duré plusieurs semaines, m’a permis d’essayer la Max Bill Chronoscope dans différentes conditions : bureau, loisirs ou encore voyage. Cependant, comme il s’agit d’une montre de ville, j’ai quand même évité de faire du sport ou de nager avec !

Les plus

Je vais commencer tout d’abord par les avantages, et il y a en un certain nombre, ce qui est plus que positif.

  • Le prix : avoir un chronographe automatique pour moins de 2 000 euros est assez compliqué aujourd’hui, surtout lorsque l’on cherche une montre élégante et pas sportive, le rapport qualité-prix est donc assez bon, comme souvent chez Junghans.
  • Le design, même si cela est personnel. J’ai tout de suite été séduit par sa finesse, son côté bombé ou encore son cadran anthracite.
  • Sa taille et son confort : légère et pas trop grosse (seulement 40 mm), cette montre m’a paru très agréable à porter.
  • Sa lisibilité : assez exemplaire grâce à son cadran tout épuré
TOTAL38/50
Mouvement7/10
Fonctionnalité7/10
Confort8/10
Finition8/10
Rapport qualité/prix8/10

Les moins

Eh oui, il y en a quelques-uns, même si je vous avoue qu’ils ne m’ont pas particulièrement dérangé.

  • Fond du boîtier : j’aime beaucoup les fonds saphirs qui permettent de voir le mouvement, donc le fait qu’il soit plein est plutôt dommage, surtout lorsqu’il s’agit d’une montre classique.
  • Bruit du mouvement : on sent parfois bien le calibre J880.2, certains aimeront et d’autres moins.
  • Absence de petite seconde : relativement embêtant pour régler l’heure de sa montre
MarqueJunghans
ModèleMax Bill Chronoscope
Référence027/4501.00
Matière du boitierAcier inoxydable
Diamètre du boitier40 mm
Poids de la montreN.C.
Épaisseur du boitier14,4 mm
Type de mouvementMouvement automatique
Nom du mouvementJ880.2 (base ETA 7750)
Réserve de marche42 heures d'autonomie
Fréquence28 800 alternances par heure
Fonctions et complicationsHeures, minutes, secondes, chronographe, phase de lune et calendrier annuel
VerrePexiglas trempé, bombé, doté d'un revêtement SICRALAN
Fonds du boitierPlein en acier
CadranAnthracite
Affichages du cadran3 aiguilles + 1 guichet + 2 compteurs
EtanchéitéN.C.
BraceletCuir de veau beige
Prix1 695 euros (début juin 2016)

Conclusion

A la fois jolie, accessible et agréable à porter, cette Junghans Max Bill Chronoscope est une très belle découverte. Je la conseille donc à tous ceux qui veulent quelque chose de différent, tout en ne dépensant pas une folie. Elle pourra aussi faire un très beau cadeau !

Acheter cette montre

2 plusieurs commentaires

  1. J’ai acheté cette montre en janvier 2017 au magasin Pion des GL de Bordeaux. ..3 semaines après, je me suis aperçu que le poussoir de remise à zéro du chrono était faussé et ne fonctionnait plus….ils sont très très fragiles. ..et Junghans ne les prends pas sous garantie. ..c’est une honte. …

  2. Je n’étais pas au courant pour la fragilité, merci en tout cas pour votre retour et c’est vrai que Junghans n’est pas professionnel du tout sur ce côté.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.