Tissot est une marque que j’apprécie au plus haut point. Effectivement, le rapport qualité-prix de ses modèles, ainsi que leur fiabilité ou encore leur design permet souvent à ses montres d’être très attirantes. Après vous avoir présenté la Tissot Le Locle ou encore la superbe Tissot Chemin des Tourelles, j’ai eu l’occasion de tester l’un des modèles les plus emblématiques de la marque, la PRS 516. Cependant, il ne s’agit pas de n’importe quel modèle, mais de la Tissot PRS516 Automatic Small Second, avec une petite seconde innovante et étonnante !

-11% sur cette montre avec le code CHRONOTEMPUS

Présentation du modèle PRS516

Chez Tissot, la PRS 516 est le modèle sportif par excellence. Le premier modèle est sorti dans les années 1965 et, depuis cette date, la marque n’a cessé de la faire évoluer pour qu’elle devienne l’une des icônes de la gamme Tissot. Résolument sportive, la collection a été renouvelée l’année dernière et elle adopte une lunette en céramique, d’un boîtier en acier et d’un nouveau mouvement mécanique. Certaines versions disposent mêmes de certaines parties en carbone.

La gamme Tissot PRS 516 est disponible en plusieurs versions : chronographe, 3 aiguilles et bien sûr petite seconde. C’est donc la version Small Second Automatic que j’ai eu le droit de tester (référence T100.428.16.051.00), alors partons dès maintenant la découvrir. Si cet essai vous plaît, alors il faudra être prêt à dépenser 1 100 euros pour l’acquérir (en juin 2016).

Tissot Prs516 Small Second au portugal

Un design moderne et viril

Avec son boîtier en forme de tonneau en acier de 42 mm diamètre et d’une épaisseur de 13,93 mm, cette montre en impose tout de suite. Cet effet est encore plus accentué par l’imposante lunette en céramique noire, le cadran qui laisse apparaître des côtes de Genève droites. Il est intensifié aussi par la présence d’index luminescents et flottants et surtout trois petits compteurs de la petite seconde qui rappelle le tableau de bord d’une automobile. Le monde de la compétition automobile est en tout cas très présent dans ce modèle de PRS516, grâce aussi au bracelet en cuir ajouré qui donne une véritable touche sportive.

A noter aussi que le fond saphir de la boîte permet d’apercevoir la très belle masse oscillante évidée, qui ressemble à s’y méprendre à un volant à trois branches d’une voiture vintage.

PRS 516 Small Second au poignet

Une complication assez insolite !

Comme vous l’avez peut-être deviné, la grande particularité de cette PRS 516 Automatique Petite Seconde de chez Tissot, c’est sa complication principale, la petite seconde qui est visible par intermittence dans trois compteurs différents. On a donc l’impression que l’aiguille des secondes disparaît d’un cadran pour réapparaître sur le suivant. Bien sur, le fonctionnement est bien plus simple avec en fait trois petites secondes visibles dans trois cadrans différents qui sont en partie cachés. Comme cela, on ne voit l’aiguille qu’entre 60 et 20 secondes dans le premier compteur, 20 et 40 dans le second et pour finir 40 et 60 secondes. Simple et astucieux, ce système permet aussi d’avoir une belle complication qui sort de l’ordinaire !

A noter aussi la présence de la date en guichet à 4 heures.

Garde-temps Tissot PRS516 Petite seconde

Et concernant le mouvement ?

A l’intérieur de la Tissot PRS 516 Small Seconde, se trouve le mouvement ETA 2825-2 qui offre 38 heures de réserve de marche et une fiabilité éprouvée comme souvent avec les calibres de chez ETA. Le mouvement est visible directement depuis le fond saphir et il offre donc deux complications, dont l’une est un peu particulière, c’est sans doute elle qui diminue l’autonomie du mouvement. Concernant la précision, bien qu’il s’agisse d’un modèle de présérie, elle est très correcte.

Rotor de la PRS516 de Tissot

Mon avis sur la Tissot PRS 516 Petite Seconde

Tissot est une marque que j’apprécie beaucoup pour la variété de ses mouvements et pour le rapport qualité-prix souvent attractif. La découverte de cette PRS 516 fut largement positive, surtout que j’ai pu tester ce garde-temps pendant plusieurs semaines et dans différentes conditions (sport, voyage, bureau, loisirs, etc.). J’ai juste évité la nage, pour éviter toute détérioration d’une montre qui n’est encore qu’une pré série.

Les plus

Comme d’habitude lors de mes tests de montres, je commence d’abord par les points positifs de cette PRS 516 Automatic Small Second.

[table id=22 /]

Les moins

Passons maintenant aux points faibles :

[table id=23 /]

Conclusion

Pour mon premier essai d’une montre de la collection PRS 516, j’ai été séduit. La montre est belle, agréable à porter et sa complication est très bien faite. Il ne lui manque donc pas grand chose si ce n’est un mouvement plus endurant !

-11% sur cette montre avec le code CHRONOTEMPUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.