Accueil > Actualité de l'industrie horlogère > Est-ce la fin des montres pour homme et pour femme ?
Watchfinder & co

Est-ce la fin des montres pour homme et pour femme ?

Depuis des siècles, les montres sont des produits genrés avec des garde-temps conçus pour les hommes et d’autres pour des femmes. Pourtant, les frontières entre ces différents types de montres semblent petit à petit disparaître avec des hommes qui achètent des pièces pour femmes et des femmes qui, elles, achètent des pièces pour les hommes. C’est sans doute pour cela que l’un des plus grands revendeurs de tocantes du Royaume-Uni, Watchfinder&Co., a supprimé les catégories de genre sur son site. Alors, tendance de fond ou juste coup de publicité ?

Le premier détaillant de montres à supprimer les genres homme/femme

Alors que depuis la nuit des temps, les montres sont proposées en version femme et homme avec des boîtiers de taille différente et des designs eux aussi souvent différents, Watchfinder & Co. a choisi de supprimer la classification par genre pour ne proposer que des montres qui seront classées par taille : petit, moyen et grand.

Pourquoi ? Tout simplement, parce que depuis quelques années, le revendeur a remarqué que les hommes et les femmes choisissaient de plus en plus des montres pensées à l’origine pour le sexe opposé. D’ailleurs, les marques d’horlogerie ont elles aussi tendance à proposer des modèles pour femme avec des boîtiers plus larges et des modèles pour homme avec des boitiers pour femme, et même des modèles unisexes pour essayer de cibler ces nouveaux consommateurs. On voit aussi de nombreuses célébrités comme Jay-Z qui portent souvent des garde-temps plutôt féminins comme une Cartier Crash de 22 mm, ou bien de l’autre côté une Payek Philippe Nautilus de 40 mm pour Rosie Huntington-Whiteley.

Watchfinder & Co. est donc le premier à sauter le pas et, pour cela, le site internet a mis en place une campagne de communication où il fait intervenir des stars. Il pousse aussi les marques de montres à changer de système et à arrêter d’utiliser le système des genres « superflu, restrictif et daté ». Leur objectif est de permettre à chacun de choisir la montre qu’il veut sans s’arrêter aux stéréotypes.

Montres pour femme et homme

Les consommateurs sont-ils prêts ?

Cette action, intéressante à plus d’un titre, pose une véritable question, les acheteurs de montres de luxe sont-ils vraiment prêts à ne plus rechercher les montres par genre ou est-ce plutôt une mode ?

En supprimant la catégorie « montre pour femme » ou « montre pour homme », le site e-commerce se coupe d’une partie de ses acheteurs potentiels. En effet, si l’on regarde les tendances de recherche des internautes sur Google Trends, on ne voit pas de baisse particulière de tendance de recherche sur les montres pour femme ou homme. Comme vous pouvez le voir avec les chiffres ci-dessous, les volumes sur Google pour les montres genrées sont encore très conséquents.

Volume de recherche montre femme

Données SemRush

Volume de recherche montre homme

Données SemRush

Malheureusement pour Watchfinder & Co., il semble qu’il soit aujourd’hui un peu trop en avance sur leur temps, même si je trouve personnellement intéressantes leurs démarches, ce n’est pas encore le choix d’une grande partie des internautes.