Accueil > Actualité de l'industrie horlogère > GPHG 2013 : l’aiguille d’or pour Girard Perregaux

GPHG 2013 : l’aiguille d’or pour Girard Perregaux

GPHG 2013 : l’aiguille d’or pour Girard Perregaux
4 (80%) 3 votes

Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève est un événement très reconnu dans l’univers des montres. Cette année, pour la treizième édition, le jury a dévoilé son palmarès : le titre suprême revient à Girard Perregaux avec sa belle montre à Echappement Constant L.M.

Une consécration pour Girard Perregaux

Ce garde-temps à la ligne moderne et vraiment unique dispose aussi et surtout d’une mécanique révolutionnaire qui porte le doux nom d’échappement constant.

Girard Perregaux Echappement Constant LM

 

Un mouvement révolution

Créé par la manufacture, cet échappement permet d’atteindre un des grands objectifs de l’horlogerie : la force constante. Le but de cette force est d’amener une énergie constante à l’oscillateur pour que l’amplitude et le rythme reste toujours le même. Le résultat est donc une montre d’une grande précision chronométrie, disposant aussi d’une impressionnante réserve de marche.

Si le mouvement mécanique à remontage manuel de cette Girard Perregaux à Echappement Constant dispose d’une telle endurance et d’une telle précision, c’est aussi grâce à l’utilisation de matériaux d’avant-garde et de haute technologie. Par exemple, le mécanisme dispose d’une lame flambée en silicium de 14 microns, ce qui veut dire qu’il est 6 fois plus fin qu’un cheveu. Cette lame est utilisée comme unité de stockage d’énergie, qui en dépit de l’énergie variable fournie par le barillet donne toujours la même impulsion à l’oscillateur.

La GP Echappement Constant L.M. dispose donc d’une fabuleuse réserve de marche d’une semaine ! Elle est obtenue grâce à la présence de deux doubles barillets avec des ressorts qui font, si on les déroule, 3 mètres.

Echappement Constant et cadre Papillon

Un design époustouflant

Même si le titre d’Aiguille d’Or au GPHG 2013 doit beaucoup au mouvement de cette Girard Perregaux à Echappement constant, il ne faut pas oublier le dessin de la montre qui est, je trouve, très réussi.

Très moderne et technique, cette GP Echappement Constant L.M. utilise aussi les codes de la manufacture de Kering avec les célèbres ponts visibles. Le boitier rond de la montre de 48 mm est certes très imposant pour les petits poignets, mais il est aussi très travaillé, car il est réalisé en or blanc avec une carrure galbée.

La partie inférieure du cadran permet d’admirer l’échappement constant qui se trouve dans un cadre en aile de papillon. Les heures et les minutes se trouvent dans un compteur sous midi, alors que l’on aperçoit les deux barillets qui encadrent ce compteur. Enfin, la réserve de marche se trouve à 9 heures.

Je trouve donc que cette montre est une vraie réussite et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle mérite entièrement son Aiguille d’Or au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2013. Son prix est, en revanche, à la hauteur de sa performance mécanique : 124 200 francs suisses.

Une petite vidéo sur cette montre :

Les autres montres distinguées

Même si l’Aiguille d’Or est le plus prestigieux des titres donnés par le Grand Prix d’ Horlogerie de Genève, il y a au total 15 prix différents.

A Lange Söhne 1815 Rattrapante Quantieme Perpetuel

Voici donc le Palmarès 2013 du GPHG :

Grand Prix de l’Aiguille d’Or : Girard-Perregaux Echappement Constant L.M.

Prix de la Grande Complication : A. Lange & Söhne 1815 Rattrapante Quantième Perpétuel

Prix de la Complication pour Dame : Van Cleef & Arpels Lady Arpels Ballerine Enchantée

Prix de la Montre Dame : DeLaneau Rondo Translucide Champagne

Prix de la Complication pour Homme : Romain Gauthier Logical One

Prix de la Montre Homme : Voutilainen V-8R

Prix de l’Innovation : Vianney Halter Deep Space Tourbillon

Prix de la Montre Joaillerie : Chopard L’Heure du Diamant

Prix de la Montre Métiers d’Art : Chanel Mademoiselle Privé Camélia Brodé

Prix de la Montre Sport : Zenith El Primero Stratos Flyback Striking 10th

Prix de la Petite Aiguille : Habring2 Jumping Second Pilot

Prix « Revival » : Tudor Heritage Black Bay

Prix de la Révélation Horlogère : Ressence Type 3 – Le Scaphandrier

Prix Spécial du Jury : Philippe Dufour

Prix du Public : A. Lange & Söhne 1815 Rattrapante Quantième Perpétuel (le public s’est prononcé sur internet et lors des expositions).

 Romain Gauthier Logical One Platine

 

Parmi ces différentes montres récompensées pour le Grand Prix d’Horlogerie de Genève édition 2013, j’apprécie beaucoup la Girard Perregaux à Echappement Constant, mais aussi A. Lange & Söhne 1815 Rattrapante Quantième Perpétuel ou encore la Romain Gauthier Logical One. Pour cette dernière, je ne connaissais ni la marque, ni le modèle et c’est un vrai coup de cœur.

Plus d’infos ici : http://www.gphg.org/horlogerie/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.