Barillet

Ensemble de composants horlogers essentiel dans une montre mécanique, le barillet sert de réserve d’énergie au mouvement. Sans celui-ci, le calibre mécanique ne pourrait pas fonctionner ! Mais de quoi est-il composé ? Comment fonctionne t-il ?

Composition et fonctionnement du barillet

Il s’agit d’un ensemble formé d’une roue dentée qui surmonte une mince boîte cylindrique dans laquelle se trouve un ressort moteur (le ressort du barillet) enroulé autour d’un axe central et fixé par sa spire extérieure au barillet et par sa spire intérieure à l’arbre central.

Le ressort se détend alors de manière très lente en effectuant seulement un neuvième ou un sixième de rotation par heure et il va transmettre son énergie, via l’engrenage situé sur la partie supérieure du barillet, à l’ensemble du rouage qui va ensuite lui-même la transmettre au couple échappement et balancier. Lorsque le mouvement fonctionne, le ressort se relâche, ce qui entraîne le tambour du barillet et crée donc une rotation.

L’énergie transmise par le barillet au couple échappement et balancier est donc régulée par ce dernier de sorte que le barillet envoie de l’énergie d’une manière régulière. Sans l’échappement et le balancier, le ressort du barillet se viderait très vite et de manière non constante.

Le remontage du barillet

Pour que le barillet serve à quelque chose et que le mouvement mécanique marche, il est nécessaire que le ressort du barillet à l’intérieur de celui-ci soit remonté, et donc enroulé, car c’est en se déroulant qu’il va produire de l’énergie. Pour cela, il existe plusieurs solutions, soit le remontage manuel (mouvement mécanique manuel, mais aussi automatique) par l’intermédiaire de la tige du remontoir qui est actionnée par l’utilisateur de la montre, soit le remontage automatique (mouvement automatique seulement) grâce à un rotor (aussi appelé masse oscillante).

Plusieurs types de barillet

On trouve principalement deux types de barillet :

  • Le barillet suspendu : il est fixé par sa partie supérieure au mouvement sur la platine ou un pont.
  • Le barillet lisse : il a la particularité de ne pas avoir de roue dentée et il est utilisé dans les montres à fusée. Il y avait une chaîne entre le barillet lisse et la fusée du mouvement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.