Accueil > Découverte horlogère > Investir dans des montres de collections, est-ce vraiment rentable ?

Investir dans des montres de collections, est-ce vraiment rentable ?

Investir dans des montres de collections, est-ce vraiment rentable ?
2.3 (46.67%) 3 votes

Les collectionneurs de montres de luxe, vintage ou autres sont souvent considérés comme de simples amateurs ou passionnés qui sont prêts à mettre plusieurs centaines ou plusieurs milliers d’euros pour obtenir le garde-temps qui les fait rêver. Rien de plus vrai pour une grande majorité d’entre eux, car on a vu apparaître depuis quelques années de véritables « investisseurs » qui achètent des tocantes pour les revendre quelques années, quelques mois voire quelques semaines plus tard avec, parfois, une belle plus-value à la clé !

Je vous propose ici une petite étude sur ce phénomène en plein développement en collaboration avec le très bon blog sablier-watches.com de Bastien spécialisé dans les montres vintages.

Un marché en plein développement

Alors que l’immobilier, les actions ou les obligations sont les marchés les plus communs pour investir son épargne, d’autres types d’investissement sont apparus depuis quelques années sur des marchés plus atypiques. On pense bien sûr à l’art, mais aussi au vin et aux produits de luxe, en particulier aux montres.

Pourquoi ? Tout simplement parce que, depuis le début des années 2000 l’horlogerie suisse a fortement augmenté ses prix de vente des montres neuves. Cette hausse spectaculaire a surpassé assez largement l’inflation et l’amélioration intrinsèque des produits. De nombreux acheteurs ont donc décidé de se tourner vers l’occasion et les prix des modèles de marques reconnues ont, eux aussi, explosé !

De plus, les manufactures ont presque toutes petit à petit augmenté les diamètres des montres neuves afin de répondre à la demande de marché émergeants comme le moyen-orient ou la Russie. La norme se trouvant aujourd’hui autour des 42mm. Les collectionneurs et amateurs d’horlogerie suisse préférant des montres au diamètre plus contenu, ils se sont naturellement tournés vers les montre d’occasion et notamment vintage.

Rolex GMT Master Vintage

Au début, quelques amateurs ont profité du filon, mais ils ont vite été rejoints par des investisseurs, souvent aussi amateurs de belles tocantes, mais plus professionnels qui ont développé petit à petit leurs collections pour ensuite pouvoir les revendre quelques années plus tard.

On se retrouve donc aujourd’hui avec plusieurs profils d’investisseurs :

  • Les particuliers passionnés : ils cherchent avant tout à collectionner et donc n’ont pas pour intérêt premier l’investissement même s’ils rechignent rarement à faire une bonne plus-value.
  • Les particuliers amateurs et investisseurs : ils font un peu des deux, certaines montres seront achetées juste pour l’investissement, d’autres pour la collection.
  • Les amateurs investisseurs : ils sont sur ce marché seulement pour gagner de l’argent et ils disposent souvent de 5 à 10 montres, ils sont parfois micro-entrepreneurs.
  • Les professionnels investisseurs : ils peuvent disposer de plusieurs dizaines de montres et, comme ce sont des professionnels, ils n’ont pour objectif que l’investissement et la rotation de stock.

On pourrait donc se dire qu’il ne reste plus beaucoup de place sur ce marché et pourtant, il est encore possible de trouver des montres accessibles qui pourront offrir de bonnes rentabilités dans le futur.

Omega Speedmaster de collection

Investir, oui mais combien et pour quelle rentabilité ?

En vingt ou trente ans, les montres de collection de luxe ont pris énormément de valeur, certaines pouvant se revendre 20 à 50 fois leur prix d’achat, autant dire qu’il s’agit d’un investissement très rentable ! Cependant, et comme vous vous en doutez, ce n’est pas le cas pour tous les garde-temps et donc il est important de savoir sur quoi investir, mais aussi combien et pour quelle rentabilité.

Au niveau de l’investissement de départ, il n’y a pas de règle clairement définie et il est possible de commencer à investir dans des montres avec 200 euros ou bien 10 000 euros. Tout dépend du modèle, de la marque et de ce que vous attendez comme retour sur investissement.

On peut toutefois dire que pour commencer le mieux est d’avoir entre 500 et 2000 euros pour acquérir une ou plusieurs tocantes que vous pourrez espérer revendre quelques années plus tard avec une plus-value relativement importante, mais cela dépendra encore du modèle que vous avez choisi d’acheter.

Il est aussi parfois possible de faire des plus-values à plus court terme si vous arrivez à trouver une montre cotée, mais qui est vendue par un particulier qui n’en a pas connaissance. Attention cependant aux risques de contrefaçon ou de modèle en mauvais état.

Si l’on regarde la tendance sur les années précédentes, il n’est pas rare de voir certains modèles avec une rentabilité assez impressionnante de x5 ou x10 en seulement 10 ou 20 ans, ce qui permet d’arriver à des plus-values largement supérieures à ce qui se fait en bourse.

Le mieux est souvent d’investir sa somme sur plusieurs montres pour plusieurs raisons :

  • Cela sécurise votre investissement et répartit les principaux risques :
    • Vol
    • Détérioration de la montre
    • Vice caché
    • Problème mécanique
    • Perte de valeur sur le modèle que vous avez choisi
    • Révision nécessaire imprévue
    • Problème d’authenticité
  • Vous pouvez alors investir en plusieurs fois achetant par exemple une montre par an
  • Vous aurez aussi la possibilité de pouvoir porter plusieurs montres !

Montre Wittnauer

Quelles marques et sur quels modèles investir ?

Que ce soit au sein des différentes maisons de vente ou bien chez les principaux vendeurs de la place parisienne, trois marques font la loi en termes de montres vintage : Rolex, Patek Philippe et Audemars Piguet.

Ces trois maisons représentent le gros du marché en valeur car ce sont des « valeurs refuge ». Par ailleurs, les records de maisons de vente sont presque exclusivement détenus par des modèles de ces trois maisons mythiques avec notamment, la vente de la Rolex Daytona de Paul Newman chez Phillips l’année dernière pour plus de 15 millions d’euros.

Cependant, même si ces trois maisons font la loi, d’autres permettent de faire de belles plus-values pour un investissement de départ moins important : Omega, Zenith, Universal Genève…

Comme expliqué précédemment, nul besoin d’être riche pour commencer à investir dans une montre vintage.

Montre vintage Judex

A quoi faut-il faire attention ?

SI vous achetez une montre vintage pour réaliser une plus-value et investir il est très important d’avoir la boîte et les papiers d’origine de la montre. Ces éléments feront foi et assureront l’acheteur d’une traçabilité irréprochable de la pièce. Ces éléments sont particulièrement importants chez Rolex.

Si vous investissez dans une pièce moins iconique et de marque moins recherchée, la boîte et les papiers sont certes importants mais pas nécessaires. Il vous faudra faire attention en premier lieu à l’aspect général de la montre, la moindre rayure, la moindre tâche affectera le prix.

Dans le détail, le cadran est le premier élément à inspecter, il doit être dans sa configuration d’origine et en bon état. Ensuite, les aiguilles ont leur importance et doivent également être d’origine. Le boîtier va ensuite nous intéresser, son état est très important et un boîtier jamais poli sera préférable. Si vous avez la possibilité de voir le mouvement c’est également préférable. Un mouvement sale ou en mauvais état sera à éviter car cela peut engendrer des frais de restauration importants.

Enfin, le bracelet peut avoir son importance en particulier pour les modèles avec bracelet métal, s’il est d’origine c’est un bon point. Pour les bracelets cuir c’est différent, une montre vintage aura très souvent un bracelet cuir « aftermarket » car le cuir ne se conserve pas bien dans le temps. Un bracelet cuir d’origine sera donc un très bon point.

En règle générale, il est très important que votre montre soit d’origine, chaque élément modifié affectera la cote du modèle.

Montre Vintage Butex

Où acheter ses montres de collection et les revendre ?

Si vous souhaitez achetez ou vendre une montre pour en faire un investissement, voici les principales plateformes qui vous permettront de trouver votre bonheur ou de vendre aux meilleurs prix.

Les sites internet :

  • Chrono24
  • Romain Réa
  • Cresus
  • Joseph Bonnie
  • Antoine De Macédo
  • Horare
  • Vestiaire Collective
  • Collector Square

Les ventes aux enchères

  • Drouot
  • Christie’s
  • Sotheby’s
  • Artcurial
  • Antiquorum
  • Catawiki
  • Ebay

Entre Particuliers :

  • Groupes Facebook
  • Instagram
  • Forum a Montres
  • CDA de Chronomania
  • LeBonCoin