Accueil > Actualité des montres > Omega à Baselworld 2016

Omega à Baselworld 2016

Omega à Baselworld 2016
4 (80%) 4 votes

Omega, l’une des plus grandes marques horlogères suisses, a présenté plusieurs belles nouveautés à l’occasion de Baselworld édition 2016. Parmi les celles que je vous ai sélectionnées, on retrouve des nouvelles références dans les plus célèbres collections de la marque : Globemaster, Seamaster et Speedmaster. Le salon de Bâle fut aussi l’occasion pour la manufacture OMEGA de présenter sa toute nouvelle certification…

Globemaster Annual Calendar

Cette année, la Globemaster Calendrier Annuel refait peau neuve grâce à un nouveau boîtier qui s’agrandit de 39 mm à 41 mm. On découvre tout de suite son cadran très particulier de type « Pie Pan » avec son cadran de couleur grise. Nous voyons dessus l’indication de la date dans un guichet à 6 heures et les mois via une aiguille bleue vernie. Les autres aiguilles et les index sont bleuis. Le boîtier en acier est surmonté d’une lunette cannelée en carbure de tungstène qui a la particularité de résister aux rayures.

Dans l’Omega Globesmaster Annual Calendar, on trouve le calibre 8922 avec un échappement Co-Axial et la certification Master Chronometer. Il dispose d’une fréquence de 3,5 Hz (25 200 alternances par heure), d’une réserve de marche de 55 heures et d’une résistance magnétique de 15 000 Gauss.

Globemaster Annual Calendar 130.33.41.22.06.001

Seamaster Aqua Terra Good Planet

OMEGA soutient la Fondation GoodPlanet qui aide à la préservation de la faune sauvage dans différents pays du monde. Pour 2016, la manufacture de Bienne propose un nouveau projet en collaboration avec cette fondation en sortant la Seamaster Aqua Terra GoodPlanet. Une partie des recettes qui seront tirées des ventes de ces montres sera versée à un nouveau projet de préservation de la faune sauvage au Botswana.

Réalisé en titane grade 5, ce modèle de garde-temps existe en deux versions : en 43 mm et en 38,50 mm. Le design et les coloris de l’AquaTerra Good Planet rappelle l’océan grâce à son bracelet en nylon bleu avec une surpiqûre blanche (existe aussi en version en titane), son cadran laqué blanc, ses aiguilles, ses index et son logo Omega d’un bleu profond.

La première version propose un boîtier de 43 mm de diamètre qui fonctionne grâce à un calibre Master Co-Axial de 8605. Il propose la fonction GMT 24 heures grâce à une aiguille centrale pourvue d’une pointe rouge. On note la présence d’un guichet à 6 heures et d’index et d’aiguilles en SuperLuminova. La version en 38,5 mm ne dispose pas de la fonctionnalité GMT, mais seulement d’un guichet de la date à 3 heures. Le mouvement est le calibre 8500.

Pour finir la petite présentation, la montre Seamaster Aqua Terra Good Planet est fournie dans un boîtier en bambou.

Omega Aqua Terra Good Planet

Speedmaster Moonphase

La célèbre collection Speedmaster, la montre qui s’est rendue sur la lune, dispose maintenant dans cette version d’une phase de lune d’une grande beauté et surtout ultra détaillée. Le ciel étoilé et la lune sont vraiment réalistes, autant qu’une photo de la NASA. En regardant de plus près, on découvre même l’empreinte du pied d’un astronaute…

Son large boîtier de 44,25 mm de diamètre est surmonté d’une belle lunette en céramique bleue avec un tachymètre réalisé en Liquidmetal®. Le cadran est lui-aussi tout bleu et soleillé. Dessus, on découvre la phase de lune à 6 heures, le compteur du chronographe de 12 heures à 3 heures, la date et la petite seconde dans un compteur à 9 heures. L’heure, les minutes et la seconde du chronographe sont centrales.

Pour finir, on trouve côté mouvement le nouveau calibre 9904 qui dispose de pas moins de 368 composants ! Ce dernier, qui offre une phase de lune qui n’est réglable que tous les dix ans, propose aussi une réserve de marche de 60 heures, une fréquence de 4Hz, une résistance à 15 000 Gauss, un échappement Coaxial et surtout une certification Master Chronometer.

Speedmaster moonphase 304.33.44.52.03.001

Speedmaster Grey Side of the Moon Meteorite

La célèbre montre Speedmaster s’enrichit cette année d’un modèle tout simplement exceptionnel car doté d’un véritable morceau de météorite. Mais ce n’est pas la seule particularité de cette montre, car elle dispose d’une échelle tachymétrique en Ceragold™, c’est-à-dire en céramique avec des fragments d’or 18 carats pour la décoration. La lunette est en or Sedna™ d’une couleur rouge, un matériau plus dur que la céramique, tout comme les index ou les aiguilles satinés.

Les fragments de météorites de cette Speedmaster GSOTM Meteorite se retrouvent dans le cadran et donnent à celui un design unique avec des motifs impressionnants. Omega a choisi une pierre particulière qui provient de la météorite Gibeon qui s’est écrasée en Namibie à l’ère préhistorique. Sinon, on retrouve naturellement le boîtier de 44 mm en céramique grise.

Pour finir sur la présentation de cette montre, elle est montée sur un bracelet en cuir gris et elle est équipée d’un calibre Omega 9300 qui permet de donner les fonctions chronographe et date.

Omega Grey Side of the Moon Meteorite 311.63.44.51.99.001

Speedmaster CK 2998

Le dernier modèle présenté ici est une très belle réédition d’un des grands classiques d’OMEGA. Il s’agit de la référence CK 2998, qui sortit en 1959, et elle est devenue depuis l’une des montres les plus recherchées au monde grâce à ses aiguilles Alpha et son design très séduisant.

Le nouveau garde-temps d’OMEGA Speedmaster proposé en édition limitée reprend en grande partie le style de l’ancienne montre tout en allant plus loin. On découvre tout de suite un boîtier de 39,70 mm de diamètre avec un cadran opalin argenté, ces trois compteurs bleus, ainsi que la lunette en céramique avec échelle tachymétrique et le tour des minutes et des heures dans la même couleur.

Cette montre limitée à 2998 exemplaires est équipée du mouvement à remontage manuel 1861, celui-même que l’on trouvait dans la toute première Moonwatch…

Speedmaster CK2998 311.33.40.30.02.001

Master Chronometer

Cette année, la manufacture OMEGA a mis en avant sa toute nouvelle certification faite en collaboration avec l’Institut Fédéral Suisse de Métrologie METAS. Ce nouveau test de précision et de fiabilité Master Chronometer va donc plus loin que le COSC qui aujourd’hui est de plus en plus commun.

Ce nouveau label est beaucoup plus dur, car le modèle doit passer 8 tests qui sont faits sur la montre finale et non sur le mouvement. Parmi ceux-ci, il y a notamment la précision dans 6 positions différentes, avec un champ magnétique de 15 000 gauss, avec une réserve de marche plus ou moins vide, etc. Baselworld 2016 fut l’occasion pour Omega de présenter pas moins de 6 nouveautés avec cette certification.

OMEGA Master Chronometer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*