Accueil > Actualité des montres > L’Aiguille d’Or 2014 et les autres lauréats

L’Aiguille d’Or 2014 et les autres lauréats

L’Aiguille d’Or 2014 et les autres lauréats
3.8 (76.67%) 6 votes

Après plusieurs mois d’attente, l’événement tant attendu du Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2014 a enfin dévoilé ses différents lauréats. Pour l’occasion, la fondation a organisé une cérémonie pour célébrer ses événements importants de l’horlogerie.

Déroulement de la cérémonie

Bien sûr, tout le gratin de l’horlogerie et du tout Genève était présent au Grand Théâtre de Genève. La cérémonie a duré un peu plus de deux heures et elle a été animée par un certain Frédéric Beigbeder. Les différentes récompenses ont été attribuées aux différentes personnalités de l’horlogerie suisse. Partons maintenant découvrir ceux qui ont eu la chance de recevoir un prix.

Les lauréats

Pour cette édition 2014, l’horlogerie classique et traditionnelle suisse sort grand vainqueur de ce grand-prix, car toutes les récompenses, hormis celle reçue par Seiko (japonais) et celle d’Urwerk (montre suisse, mais très moderne) l’ont été pour des montres qui mettent en avant la très belle tradition horlogère de la confédération.

Le grand gagnant de cette édition est sans conteste le Groupe Swatch, et plus particulièrement sa filiale Breguet qui a remporté deux titres dont la plus prestigieuse d’entre eux : l’Aiguille d’Or. Les autres grands gagnants sont A. Lange & Söhne ou encore Urwerk.

L’aiguille d’Or 2014

Comme dit précédemment, l’Aiguille d’Or 2014 a été attribuée à Breguet pour sa Classique Chronométrie. Ce garde-temps d’exception est particulièrement réussi, tant au niveau du mouvement (qui bat à 72 000 alternances par heure et qui dispose d’une réserve de marche) que du boîtier qui est en or rose avec un cadran couleur argent et les célèbres aiguilles bleuies. Ce chronomètre est donc à la fois esthétique et précis.

Breguet Classique Chronométrie

Les autres lauréats

Bien sûr, lors de cet évènement, d’autres titres ont été remis à d’autres lauréats. Partons dès maintenant les découvrir…

Prix de la Montre Dame

Pour la Blancpain Women Heure Décentrée : cette montre magnifique et au design bien particulier est garnie de diamants, et son fond est en nacre.

Blancpain Heure décentrée

Prix Haute Mécanique pour Dame

Pour ce prix, le GPHG a récompensé la jeune marque Christophe Claret, et en particulier son modèle de haute horlogerie, un brin magique, la Margot. La mouvement de la montre va faire disparaître de manière aléatoire des pétales à la manière d’un effeuillage.

Christophe Claret MargotPrix de la Montre Homme

Pour ce prix, le jury a décerné le titre à l’Urban Jürgensen & Sonner Seconde Centrale. C’est une montre à l’allure classique avec de belles aiguilles.

Urban Jürgensen & Sonner Seconde CentralePrix du Chronographe

C’est un chronographe bien particulier qui est le lauréat de cette année 2014. Cette De Bethune DB29 Maxichrono Tourbillon dispose d’un affichage et d’un mécanisme exceptionnels pour une montre de ce type.

De Bethune DB29 Maxichrono Tourbillon

Prix du Tourbillon

Pièce maîtresse d’un garde-temps de haute horlogerie, le tourbillon a donc son propre prix. C’est la Grönefeld Parallax Tourbillon qui l’a remporté avec son design moderne et son calibre G-03.

Grönefeld Parallax Tourbillon

Prix du Calendrier

Cette superbe pièce signée A. Lange & Söhne dispose d’une superbe fonction calendrier perpétuel et ce modèle s’appelle Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna ».

A. Lange & Söhne Richard Lange Quantième Perpétuel TerralunaPrix de la Sonnerie

Pour le prix de la sonnerie, c’est un modèle particulièrement moderne provenant de chez Hublot, la Classic Fusion Tourbillon Répétition Minutes Cathédrale.

Hublot Classic Fusion Cathedral Tourbillon Minute RepeaterPrix de l’Exception Mécanique et de l’Innovation

Avec son mouvement révolutionnaire, mêlant harmonieusement l’électronique au calibre mécanique, Urwerk EMC rapporte deux prix, celui de l’exception mécanique et celui de l’innovation.

Urwerk EMC

Prix de la Petite Aiguille

Pour le prix qui récompense la montre la moins onéreuse, c’est Seiko avec sa très bonne Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT qui gagne.

Seiko Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMTPrix de la Montre Sport

Pour la meilleure montre sportive, le jury du Grand Prix d’Horlogerie ont choisi la Zenith El Primero Lightweight, avec son calibre chronographe le plus léger du monde.

Zenith El Primero LightweightPrix de la Montre Joaillerie

La joaillerie est bien visible dans cette montre clinquante en or blanc qu’est la Bulgari Diva Haute Joaillerie Emeraudes. Il est serti de 10 carats de diamants et d’émeraudes.

Bulgari Diva Haute Joaillerie EmeraudesPrix des Métiers d’Art

L’artisan Voutilainen propose sa sublime Hisui avec son cadran vert et l’effet rayon de soleil près de la lunette.

Voutilainen Hisui

Prix Revival

Hommage à une montre d’antant, l’Omega Speedmaster « Dark Side of the Moon » a donc été récompensée pour ce titre.

Omega Speedmaster Dark Side of the Moon

Prix Spécial du Jury

Walter Lange a reçu le prix du Jury pour son engagement dans la réouverture de A. Lange und Söhne.

Prix du Public

Le public du GPHG 2014 a voté sur le site pour la Breguet Classique Dame.

breguet classique dame

Vous pourrez retrouver les temps forts de la cérémonie sur http://www.gphg.org/horlogerie/fr/images/film

Allez plus loin en découvrant l’édition 2013 du GPHG et les sélectionnés de 2014.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*