Accueil > Actualité des montres > Alpina : les nouveautés Bâle 2016 de cette marque sportive

Alpina : les nouveautés Bâle 2016 de cette marque sportive

Alpina : les nouveautés Bâle 2016 de cette marque sportive
3 (60%) 3 votes

Alpina est une petite marque de montres suisses assez méconnue, alors qu’elle possède une belle histoire et une belle gamme de montres sportives à des prix relativement accessibles. Cette maison horlogère, qui appartient aujourd’hui à Frédérique Constant, a aussi la particularité d’offrir des mouvements manufactures, pas mal non ?

Pour l’édition 2016 de Baselworld, la maison suisse propose trois beaux modèles de sa montre, dont deux de plongée, l’Alpina Seastrong Diver 300 Automatic et l’Alpina Seastrong Diver Heritage et un chronographe, l’Alpina Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback.

Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback

Avec ce modèle, la manufacture démontre tout son savoir-faire mécanique grâce à son tout nouveau calibre AL-760 qui équipe l’Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback. Comme son nom l’indique, il s’agit donc d’un chronographe à roue à colonne avec la fonction retour en vol (flyback). Composé de 233 pièces, ce mouvement a la particularité d’être modulaire, c’est-à-dire que la partie chronographe et flyback peut être séparée du mouvement et elle peut en équiper un autre. 96 composants équipent par exemple le module Flyback, ce qui est assez peu pour ce type de complication, cela permet d’avoir donc une meilleure fiabilité.

Alpina Alpiner 4 Chrono Flyback

Côté performance, ce chronographe, qui offre les fonctions heures, minutes, secondes, calcul des temps courts (minutes et secondes) ainsi que la date dans le compteur à 6 heures, n’offre par contre que 38 heures. C’est un peu court pour passer un week-end, mais bon. Vous devrez donc remonter la montre via la couronne vissée (la montre est étanche à 100 mètres).

Côté design, on retrouve un chronographe résolument contemporain avec un boîtier en acier PVD noir de 44 mm de diamètre. L’effet noir est amplifié grâce au cadran qui est aussi de cette couleur. Pour contraster avec le tout noir, les index, aiguilles et chiffres sont en couleur avec par exemple des versions beige ou bleue. Pour finir, cette Alpina Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback est montée sur un bracelet en cuir perforé et elle est disponible à 4 600 euros.

Alpina Alpiner 4 Chronographe Manufacture Flyback

Seastrong Diver Heritage

La première montre que je vais vous présenter est donc l’Alpina Seastrong Diver Heritage. La marque de montres propose donc une plongeuse vintage qui s’inspire d’un modèle de 1967 (Alpina Seastrong 10 Super Compressor). Le design est particulièrement réussi grâce à son boîtier de 42 mm de diamètre en acier d’une grande finesse pour une montre de plongée et un cadran argenté et noir ou totalement noir très lisible et aéré. On note la présence de matière luminescente sur les aiguilles et les index et d’un guichet pour la date à 3h30.

Alpina Seastrong Diver Heritage version bicolore

Etanche jusqu’à 300 mètres de profondeur, l’une des grandes particularités de ce modèle, qui provient de la montre d’origine, est sa lunette interne qui est donc présente à l’intérieur du boîtier. Sa présence au niveau du cadran empêche donc un réglage à la main, mais grâce à la couronne à 2 heures, vous pourrez facilement la mettre où vous le souhaitez et mesurer votre durée de plongée. Pour fonctionner, l’Alpina Seastrong Diver Heritage est équipée d’un mouvement automatique Sellita SW200 qui propose 38 heures de réserve de marche et une fréquence de 28 800 alternances par heure.

Si vous comptez l’acheter, il vous faudra débourser 1 600 euros, ce qui est très acceptable.

Seastrong Diver Heritage

Seastrong Diver 300 Automatic

L’autre nouveauté d’Alpina, toujours dans l’univers de la mer, est la Seastrong Diver 300 Automatic. Il s’agit ici d’une montre beaucoup plus contemporaine tant au niveau de sa forme, de son design que de ses couleurs. Cette plongeuse dispose d’un boîtier un peu plus imposant de 44 mm en acier inoxydable. La lunette externe est très imposante et unidirectionnelle pour empêcher toute mauvaise manipulation lors d’une plongée. Grâce à sa couronne vissée et son boîtier, la montre résiste à des profondeurs de 300 mètres, soit 30 ATM.

La Diver 300 Automatic existe en plusieurs versions, avec cadran noir, mais la couleur de la lunette varie avec par exemple des versions rouges. Il faut noter la présence d’index et d’aiguilles en SuperLuminova pour voir même dans les grands fonds. Pour finir, le garde-temps est monté sur un bracelet en caoutchouc. Concernant le mouvement, on retrouve le calibre d’origine Sellita qui assure une réserve de marche de 38 heures.

Seastrong Diver 300 Automatic

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.