Accueil > Guide sur les montres et l’horlogerie > Un petit voyage touristique en terre d’horlogerie ?

Un petit voyage touristique en terre d’horlogerie ?

Un petit voyage touristique en terre d’horlogerie ?
4.1 (82.67%) 15 votes

La Suisse, c’est la terre de l’horlogerie par excellence, avec des milliers de boutiques spécialisées à chaque coin de rue, des centaines d’entreprises travaillant dans ce secteur, des musées et d’innombrables usines qui essaiment sur une partie du territoire helvétique et plus particulièrement sur l’arc jurassien. Ce patrimoine industriel est peut-être l’occasion de faire une petite tournée dans ce beau pays qu’est la Suisse pour faire un voyage tourisme horloger. De Genève à Schaffhausen, en passant par la Vallée de Joux, Le Locle, La Chaux-de-Fonds, Bienne ou encore Bâle, l’horlogerie est partout…

Sommaire

L’ensemble de notre petit voyage touristique horloger :

Genève : la terre du luxe horloger

Pour commencer un petit tour des grands lieux de l’horlogerie ou bien tout simplement à l’occasion d’une visite de la ville, la cité de Calvin s’impose comme une étape importante. Tout d’abord, sa situation au sud de l’arc jurassien en fera un point de départ (ou d’arrivée) idéal.

Genève, c’est aussi des noms mythiques de l’industrie horlogère. Rendez-vous compte ! Vacheron Constantin, Patek Philippe, Rolex, Piaget ou encore Roger Dupuis. Bien sûr, les noms cités ici ne sont en fait que les plus prestigieux d’entre elles, mais ce ne sont pas les seules. Genève est donc où est née l’horlogerie en Suisse et elle est aujourd’hui spécialisée dans sa partie la plus prestigieuse. Mais, après avoir vu que la cité a un patrimoine impressionnant, peut-être pouvons-nous nous intéresser aux différentes choses à voir. D’ailleurs, la ville promeut elle-même le tourisme horloger en présentant son WatchTour.

Genève et son jet d'eau

Un musée d’exception pour Patek Philippe

S’il n’y a qu’une chose que vous devez voir dans cette ville, c’est bien le superbe musée Patek Philippe que je vous présente plus en détail sur cette page. Vous aurez l’occasion de voir la magnifique collection de plusieurs milliers de pièces avec des montres maisons, celles d’autres manufactures et aussi des documents retraçant l’histoire de Patek. Dans tous les cas, vous ne risquez pas d’être déçu du voyage.

musee-patek-philippe

La cité du Temps

Autre grand bâtiment dédié à l’horlogerie (en partie seulement), cette Cité du Temps se trouve dans un ancien bâtiment conçu en 1840 et qui devait alimenter les fontaines de la ville. Le Swatch Group l’a repris en 2005 et en a fait un lieu d’exposition permanente sur la marque Swatch, mais aussi d’autres expositions temporaires sur l’art ou encore sur l’horlogerie (comme celle sur Tissot). En plus, l’endroit dispose d’un bon restaurant de type bistrot.

Cité du Temps de Genève

Les autres choses

Pour faire son shopping, Genève dispose de ses Champs-Elysées. Son nom est la Rue du Rhône. Vous y trouverez l’essentiel des grandes maisons horlogères suisses, mais aussi d’autres pays. Bien sûr, d’autres boutiques parsèment les rues de la ville, mais pour les voir il vous faudra marcher un peu dans toute la ville.

Dernière petite curiosité liée à l’horlogerie, l’horloge de fleur du Jardin Anglais au bord du Lac Léman.

Horloge fleurie de Genève

Parcours horloger à Genève :

La Vallée de Joux

En remontant de quelques dizaines de kilomètres vers le nord et en s’enfonçant dans le vert Jura, les belles montagnes aux douces vallées et aux crêtes abruptes cachent dans l’un de ces plis un lac. Son nom est la Vallée de Joux. Elle accueille donc le plus grand lac du massif et surtout l’une des plus grandes concentrations d’horlogers au monde. Sur seulement quelques kilomètres, sont nées des manufactures parmi les plus reconnues au monde : Audemars-Piquet, Jaeger-LeCoultre, Breguet ou encore Blancpain.

La principale attraction de cette région est l’Espace Horloger de la Vallée de Joux situé au Sentier. Dans ce dernier, vous pourrez trouver diverses expositions temporaires sur l’horlogerie et les montres. Plus d’infos sur le site http://www.espacehorloger.ch/.

Autre point touristique à ne pas manquer, le centre d’initiation horloger d’Olivier Piguet. Ce petit horloger indépendant permet à tout-un-chacun la possibilité de démonter et de remonter un mouvement mécanique. Ce voyage initiatique dans le cœur de la montre ne pourra que satisfaire les passionnés de belle horlogeries. Pour s’y rendre, il faut aller à la Côte 12, 1347 Le Sentier.

Horloger Olivier Piguet

Le parcours horloger dans la Vallée de Joux :

Neuchâtel et son Canton : au cœur du temps

En suivant l’Orbe qui descend du Lac de Joux, notre voyage horloger va nous mener dans le Pays de Neuchâtel, véritable terre d’horlogerie. Mais, par où commencer ? C’est bien la question que l’on peut se poser lorsque l’on découvre tout ce qu’il y a voir entre Neuchâtel, Le Locle, La Chaux-de-Fonds, Le Fleurier, Saint-Imier, etc. En tout cas, ces noms résonnent de façon magique pour tous les amateurs de belles montres. Dans ces lieux, parfois reculés, se sont créés des noms parmi les plus réputés de l’horlogerie passée et moderne.

D’ailleurs, le canton tient à promouvoir le tourisme basé sur cette activité avec la promotion de la Watch Valley sur ce site ou encore sur ce prospectus numérique.

Neuchatel

Première étape à Neuchâtel

Chef-lieu du canton qui porte son nom, Neuchâtel est un grand centre de l’horlogerie helvétique. Cependant, côté touristique, il n’y a pas forcément beaucoup de choses à y voir même s’il peut être très intéressant de s’arrêter au centre horloger de Neuchâtel. Ce centre va vous proposer des initiations à l’horlogerie mécanique, le but est de regarder ce qui se passe sous le boîtier d’une montre. Plusieurs formations sont proposées avec la petite d’une heure ou celle de trois heures.

Après avoir appris plein de choses sur le fonctionnement de la mécanique d’une montre, vous pourrez vous rendre au Musée d’art et d’histoire & Automates Jaquet-Droz qui vous présentera une superbe collection d’automates de Jaquet-Droz, une marque aujourd’hui propriété de Swatch Group. Le musée propose aussi de très belles collections d’œuvres d’art françaises ou suisses neuchâteloises.

Parcours horloger dans la ville de Neuchâtel :

Entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle

Véritable cœur de l’industrie horlogère suisse, ces deux villes distantes de seulement quelques kilomètres sont situées en plein dans les hautes vallées froides et neigeuses du Jura. Qu’est-qui a bien pu pousser de nombreux grands noms de l’horlogerie à s’installer dans ces contreforts hostiles du Jura ? On trouve par exemple au Locle des grandes marques comme Tissot, Ulysse Nardin, JeanRichard, Zenith, Vulcain ou Perrelet. La Chaux-de-Fonds accueille le siège de Girard Perregaux, Corum, Eberhard & Co, Festina, Jaquet Droz.

Particularité de ces deux villes, c’est sans aucun doute leur urbanisme unique fait pour et par l’industrie horlogère. A la Chaux de Fonds, cette transformation fut accélérée par le grand incendie qui détruisit une partie de la ville. Plan en damier, grandes fenêtres exposées plein sud sont les grandes caractéristiques des bâtiments de ces deux villes et c’est ce qui a poussé l’UNESCO à les placer au patrimoine mondial. Vous pouvez d’ailleurs en savoir un peu plus sur cet urbanisme particulier en allant à l’Espace de l’Urbanisme Horloger de la Chaux-de-Fonds.

La Chaux de Fonds vue du ciel

Bien sûr, il n’y a pas que l’urbanisme particulier qui fait que La Chaux-de-Fonds est une étape essentielle d’un périple touristique horloger. Il y a bien sûr le célèbre Musée International de l’Horlogerie et ses plus de 5000 pièces exposées, le Musée Paysan et Artisanal qui retrace l’origine de l’horlogerie dans la vallée, le Musée JeanRichard (au 129 rue du Progrès à La Chaux-de-Fonds) qui réunit une très belle collection de machines servant pour fabriquer des montres ou des pendules. En plus de ces très beaux musées, d’autres activités touristiques vous attendent avec, par exemple, la manufacture de haute horlogerie Corum qui vous permet de visiter les ateliers, ainsi qu’un petit musée sur la marque. Le Carrousel des montres vous permettra de fabriquer votre montre avec vos propres mains. Dans l’atelier de micro mécanique Le monde est carré, vous apprendrez à monter un mouvement, la patience sera donc importante. Dans tous les cas, pour visiter l’ensemble de cette ville, il existe un petit parcours de 2 heures en train touristique.

Pour Le Locle, un beau musée horloger situé au Château des Monts permet de découvrir, là aussi, de superbes pièces. Si vous souhaitez découvrir un peu le savoir-faire des artisans horlogers et le mettre en pratique, il vous suffira de vous rendre Au Apprentis du Temps. Bien sûr, comme pour La Chaux-de-Fonds, vous pouvez visiter la ville grâce à un petit train touristique ou encore à un tour à pied. Plus d’infos sur cette page.

Parcours horloger à Le Locle

En passant à Saint-Imier pour redescendre sur le plateau suisse, vous allez pouvoir voir l’usine de Longines et, là aussi, une ville typiquement horlogère. En tout cas, le pays de Neuchâtel est bien le coeur de cette superbe industrie qu’est l’horlogerie.

Une petite randonnée franco-suisse

Autre petite activité très intéressante que vous pouvez faire à proximité du Locle et de la Chaux de Fond, c’est la randonnée de l’Orlogeur sur les sentier de la contrebande. Cette dernière qui part de Morteau en France, va vous faire visiter plusieurs musées d’horlogerie et vous aurez la chance de voir de magnifique paysage, alors autant en profitez si vous aimez marché.

Carte de la randonnée de l'Orlogeur

Rendez-vous dans le pays de Bienne et le Canton du Jura

Avec le Genève et le pays de Neuchâtel, Bienne (ou Biel en allemand) et sa région sont l’une des grandes terres de l’horlogerie Suisse, on l’appelle même la capitale de l’horlogerie. La ville de Bienne compte d’ailleurs quelques grands nom de l’horlogerie comme Omega, Swatch Group ou encore Wenger Watch. Rolex dispose aussi d’une gigantesque usine pour ses mouvements manufacturés.

Pourtant, et malgré le nombre d’usines et d’entreprises travaillant dans ce secteur, il est rare de pouvoir trouver des endroits touristiques liés à l’horlogerie.

La ville de Bienne

La ville de Bienne

En vous rendant dans cette ville bilingue située sur le plateau suisse, mais à proximité du Jura, il y a une chose essentielle à ne pas manquer : le Musée OMEGA. Cette marque et manufacture suisse, l’une des plus connues au monde, a donc ouvert un beau musée où trônent pas moins de 4000 montres, mais aussi des mouvements, instruments, horloges et plein d’autres choses. Vous pourrez donc mieux comprendre et voir l’histoire de cette marque et aussi celle de l’ensemble de l’industrie. Pour plus d’infos sur le musée, rendez-vous ici.

Musée Omega à Bienne

En plus du superbe musée sur Omega, la ville de Bienne nous offre elle aussi son nouveau Musée avec une exposition entièrement consacrée à l’horlogerie dénommée « Biel/Bienne : Ville horlogère et industrielle ». Vous pourrez y voir l’histoire de la ville qui est très liée à cette industrie. Le musée est aussi l’occasion d’en savoir un peu plus sur l’histoire de la région et les artistes locaux. Le site officiel est là : http://www.nmbiel.ch/.

Pour faire ces deux évènements, il vous est possible de faire une belle visite guidée de Bienne en vous rendant à l’office de tourisme de cette cité.

La petite cité de Porrentruy

L’une de nos dernières étapes sur la route de l’horlogerie va nous mener dans la petite ville de Porrentruy, en plein cœur de l’Ajoie dans le Canton du Jura. Dans cette région, plusieurs petits horlogers ont des usines comme les montres Victorinox, Louis Chevrolet Watch et plein d’autres.

Dans cette petite ville, vous aurez l’occasion de voir la Fondation horlogère. Créée en 2001, elle a pour objectif de sauvegarder et de promouvoir le patrimoine horloger du canton du Jura. Vous aurez donc l’occasion de voir quelques expositions sur le sujet. Pour avoir plus d’infos sur cette fondation, c’est ici.

Porrentruy

Chez l’horloger Louis Chevrolet Watch, vous pourrez après réservation visiter la manufacture qui fabrique encore ses montres et mouvements.

D’autres petites étapes peuvent vous faire dévier de votre chemin vers le nord qui doit vous mener à Schaffhouse. Cependant, je ne peux que vous conseiller de vous arrêter à Bâle au début du printemps. Effectivement, c’est à cette époque que se tient un certain Baselworld, le plus grand salon d’horlogerie au monde. Si vous souhaitez le visiter, je peux vous proposer de découvrir l’offre voyage d’Objectif Horlogerie.

Schaffhouse et IWC

Dernier étape de ce très intéressant et très long périple horloger en terre helvétique, la ville de Schaffhouse. Là-bas, outre les chutes du Rhin et la très belle cité, se trouve la manufacture IWC. Grand horloger, ce dernier a ouvert un joli musée qui vaut le détour avec 230 pièces provenant de la maison.

Schaffhouse - la ville

J’ai essayé de vous faire découvrir dans cet article les différentes étapes que nous offre la Suisse en matière de tourisme horloger. Bien sûr, cette route et ses différentes étapes ne sont pas exhaustives, mais je pense que je vous ai déjà donné les plus intéressantes.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    L’usine Swatch se visite-t-elle ? À quelle adresse ? Y a-t-il un magasin d’usine Swatch ?
    Merci de vous aide !
    Singer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.