Accueil > Actualité des montres > Nouveautés Louis Moinet à Baselworld 2015

Nouveautés Louis Moinet à Baselworld 2015

Nouveautés Louis Moinet à Baselworld 2015
4.2 (83.64%) 11 votes

Jeune manufacture horlogère créée en 2004, Louis Moinet reprend le nom d’un illustre horloger inventeur du chronographe. Pour leur onzième année, les ateliers Louis Moinet ont présenté à Baselworld 2015 une série de très belles nouveautés que vous avez la chance de découvrir sur cette page.

AstroMoon : un tourbillon astral

Ce modèle d’exception de chez Louis Moinet est une pièce limitée à seulement 28 exemplaires. Elle offre quelques grandes complications dont l’une est intimement liée à l’origine de la marque, le chronographe. Le chronographe AstroMoon dispose d’un étonnant compteur des 30 minutes à disque qui se trouve à 3 heures. En plus du calcul des temps courts, cette montre a la particularité d’avoir un tourbillon que l’on peut admirer vers 11 heures et aussi une phase de lune.

Cependant, quand les horlogers et designers de chez Louis Moinet se sont penchés sur la phase de lune (à 6 heures), ils ont décidé de totalement la repenser. Elle propose, effectivement, une très grande ouverture dans laquelle deux fragments de météorite lunaire se font face et représentent la lune. Une large applique en forme d’anneau sert à représenter les différentes phases de lune à mesure que le disque tourne.

Le reste du cadran de la montre est en aventurine d’un bleu intense, parsemé d’inclusions, ce qui donne l’impression d’admirer la voûte céleste. Il se trouve dans un boîtier de 46,5 mm de diamètre en or blanc avec d’imposants poussoirs (un peu trop à mon goût). Les aiguilles Goutte de rosées luminescentes sont bien sûr de la partie.

Côté mouvement, la montre Louis Moinet AstroMoon est équipée du Calibre LM29 de 373 composants, inspiré par le Calibre Venus des années 60. Les surfaces et les angles, ainsi que les vis du calibre, sont polis et finis à la main. Il offre une réserve de marche de 50 heures.

Pièce d’exception prouvant la créativité et l’exclusivité de la marque, il s’agit d’une superbe nouveauté Louis Moinet pour 2015.

Louis Moinet AstroMoon

Derrick Gaz : un automate à tourbillon

Pour la seconde nouveauté de Louis Moinet que je vous propose, nous avons droit à un super garde-temps avec tourbillon et automate, une pièce de haute horlogerie donc ! Les Ateliers de Louis Moinet continuent la tradition créative lancée par l’horloger éponyme il y a 200 ans et elle nous propose donc une pièce d’exception avec la montre Derrick Gaz.

Dans un imposant boîtier de 47 mm de diamètre en or rouge, les artisans horlogers de Louis Moinet ont réussi l’exploit de combiner l’automate et le tourbillon, deux complications extrêmement rares et complexes à mettre en place. Le derrick à gaz représenté à gauche du cadran est en or 18 carats et dispose en son centre d’une vis sans fin en animation constante en faisant un tour toutes les 2,5 secondes.

Le gaz est ensuite transféré par le pont du tourbillon. Juste au-dessus, le pont de l’organe réglant des heures et des minutes reprend un design similaire. Nous continuons à suivre le parcours des conduites de gaz qui nous mènent à une manivelle. Cette dernière étant reliée au barillet, elle rentre en action lorsque l’on remonte ce mouvement manuel. Après la manivelle, le Derrick Gaz de Louis Moinet permet de découvrir un compteur à pression retransformé en compteur à réserve de marche. Le parcours s’achève dans le réservoir de gaz que l’on trouve à 3 heures. Le reste du cadran de la montre est habillé du clou de Paris laqué et concentrique.

Concernant le mouvement, la manufacture suisse a décidé de l’équiper du calibre LM42 de 255 composants qui offre 72 heures de réserve de marche.

Bien sûr, cette pièce d’exception est disponible seulement en édition limitée, de 28 exemplaires pour le modèle en or rose et de 28 autres pour le modèle en or blanc.

Louis Moinet Derrick Gaz

Memoris

Pour célébrer les dix années des Ateliers de Louis Moinet et les 200 ans de l’invention du chronographe par ce même personnage (en 1816), la manufacture a sorti son modèle Memoris, l’un des plus importants de son histoire.

Pour fêter dignement ces deux anniversaires, l’atelier d’horlogerie a décidé d’innover. En effet, dans cette Memoris, le chronographe n’est plus une fonction, une complication, mais une partie intégrante de la montre. Louis Moinet décrit d’ailleurs la Memoris comme le premier chronographe-montre de l’horlogerie.

Comme nous l’explique si bien Jean-Marie Schaller, pour concevoir cette montre, Louis Moinet est reparti d’une feuille blanche :

« Nous ne pouvions pas nous aider des travaux existants : tous partaient du postulat que le chronographe était une complication additionnelle à la fonction horaire . Notre point de départ était à l’opposé : faire table rase du passé et faire du chronographe le point de départ de notre création, son élément central, auquel l’on ajoute accessoirement une fonction horaire, et non l’inverse ».

Memoris par Louis Moinet

En collaboration avec le motoriste Concepto, l’atelier d’horlogerie Louis Moinet a donc voulu créer un garde-temps dont le chronographe serait la pièce centrale et plus seulement un module additionnel. Depuis le côté cadran, on a donc une visibilité totale sur la fonction de mesure des temps court.

Le calibre LM54 a la particularité d’offrir une fréquence de 28 800 alternances par heure et 48 heures de réserve de marche en étant composé de 302 pièces. Mais, c’est surtout les 60 composants du chronographe qui se trouvent au-dessus de la platine, visibles depuis le cadran, et séparés du reste de la montre qui font la particularité de la Louis Moinet Memoris. Le reste du mouvement automatique est visible par le fond saphir.

Coupe du mouvement de la MEMORIS

Ce mouvement comprend quelques belles innovations comme « Energie Plus » qui permet un remontage dans les deux sens, une pierre de synthèse pour une meilleure lubrification ou encore une construction qui permet de conserver un entraxe entre la roue de champ et la roue d’embrayage pour chaque étape de fonctionnement du chronographe.

Pour finir la présentation de la Memoris, les Ateliers Louis Moinet ont opté pour un habillage totalement nouveau avec un nouveau boîtier de 46 mm en or blanc ou rose, de nouvelles aiguilles, un nouveau cadran ou encore un nouvelle boucle déployante. Cette montre d’exception, véritable renouveau du chronographe, est disponible en trois versions limitées de 60 exemplaires chacune.

Présentation de la Louis Moinet Memoris

C’est donc un très beau millésime que nous a proposé la manufacture Louis Moinet pour 2015 avec de très belles nouveautés.

MEMORIS système Energie plus

Découvrez aussi le Louis Moinet Mecanograph.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.