Accueil > Actualité des montres > Speedmaster ’57 : hommage à une montre légendaire

Speedmaster ’57 : hommage à une montre légendaire

Mon premier article traitait de la santé financière du Swatch Group, plutôt impressionnante en ces temps de crise. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une montre coup de cœur pour moi : l’OMEGA Speedmaster. En effet, l’horloger biennois, propriété du Swatch Group, avait fait l’actualité des montres en présentant une série en hommage à cette montre créée en 1957, à l’occasion du salon Baselword. Son nom, l’Omega Speedmaster ’57.

Un chronographe d’exception depuis 1957

L’Omega Speedmaster est sans doute la montre légendaire de la marque suisse. Ce chronographe, que je trouve très réussi, a tout pour plaire avec sa fiabilité, ses performances et son design intemporel. Son histoire particulière a aussi participé à fonder la légende de la Speedmaster, lorsqu’elle fut sélectionnée pour aller dans l’espace et sur la lune, dont lors de la première mission lunaire en juillet 1969. Au total, l’Omega Speedmaster, que l’on appellera Moonwatch, va faire six missions lunaires !

Le nouveau modèle de ce chronographe, la Speedmaster ’57 Co-Axial est un garde-temps à la fois moderne et empreint d’histoire. Les références au premier modèle est visible par exemple avec la présence de cornes droites. Cependant, l’horloger Omega n’a pas hésité à innover en proposant le premier mouvement chronographe Co-Axial

Omega Speedmaster cadran blanc

Speedmaster ’57 s’équipe d’un Co-Axial

Pour ce nouveau modèle de Speedmaster, OMEGA a décidé d’équiper la montre du très performant mouvement Co-Axial 9300/9301. C’est donc le premier mouvement manufacture Co-Axial pour chronographe du marché. Pour rappel, l’échappement Co-Axial est une des inventions horlogères les plus importantes de ces dernières décennies, car il permet une meilleure précision et une plus grande fiabilité. Cette invention est due à l’horloger anglais de génie George Daniels.

Outre cet échappement qui permet une très grande précision – la montre est COSC comme toutes les montres équipées du Co-Axial –, il s’agit d’un chronographe à roue à colonnes équipé d’un spiral en silicium (insensible aux champs magnétiques). Le mouvement bat à 28 800 alternances par heure et il dispose d’une réserve de marche de 60 heures.

Omega Speedmaster 57 cadran noir

Un design légendaire

Cette Speedmaster 57 reprend donc le design de la Speedmaster traditionnel de 1957 avec, comme nous l’avons vu, les fameuses cornes droites. Cependant, la montre ne dispose plus que de deux compteurs contre trois auparavant. Le compteur à 3 heures dispose des fonctions heures et minutes du chronographe, tandis que l’aiguille centrale des secondes est pour le chronographe, le petit compteur à 9 heures pour les secondes de la montre et le guichet de la date s’ouvre à 6 heures. Le cadran est disponible en noir ou en blanc.

Ce garde-temps légendaire dispose donc d’un joli boitier de 41,50 mm, parfaitement adapté au poignet plutôt fin comme le mien, et qui se décline dans plusieurs matériaux. Omega propose, en effet, des versions en or jaune et rouge 18 carats, en titane, en acier inoxydable ou en or rouge et acier. Plusieurs choix de bracelets sont aussi disponibles, soit assortis, soit en cuir.

Montre Speedmaster 57 cadran blanc

C’est donc un très bel hommage que propose Omega avec cette Speedmaster ’57. Moi je la trouve très belle et j’aimerais bien me l’acheter. Et vous ?

www.omegawatches.com

Vous aimez cette montre, alors vous pouvez lire aussi mon article sur l’Omega Speedmaster Mark II 2014.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.