Accueil > Actualité des montres > Longines V.H.P. : une nouvelle révolution du Quartz ?

Longines V.H.P. : une nouvelle révolution du Quartz ?

Longines V.H.P. : une nouvelle révolution du Quartz ?
4 (80%) 11 votes

Depuis quelques années, l’horlogerie moyen et haut de gamme abandonne de plus en plus les mouvements à quartz, car, on peut le dire, ce type de calibre n’a plus vraiment la cote auprès des amateurs de belles montres. Alors, quand la maison Longines a fait parler d’elle en présentant un nouveau mouvement Quartz juste avant le salon Baselworld 2017, cela a fait grand bruit, c’est le moins que l’on puisse dire ! En effet, qu’une grande marque de montres réinvestisse dans cette technologie a étonné plus d’un connaisseur du milieu horloger, alors intéressons-nous de plus près au V.H.P. de Longines et à sa collection Conquest V.H.P. qui étrenne ce nouveau calibre Quartz.

Une précision sans égale

Le V.H.P. (Very High Precision) est donc un mouvement horloger fonctionnant grâce à la technologie du Quartz. Longines renoue donc avec son grand passé dans ce type de technologie, car pendant plusieurs décennies, la marque s’était fait une spécialité de ce type de motorisation horlogère. Alors, c’est en toute logique que la maison de Saint-Imier propose aujourd’hui ce qu’il se fait de mieux dans cette technologie.

Pour présenter cette nouveauté, Longines a décidé de choisir un lieu emblématique, l’Observatoire de Neuchâtel, car c’est là qu’en 1954 fut certifiée comme chronomètre technique (record absolu de précision) la première horloge à Quartz de Longines. Nous avons pu alors découvrir le V.H.P., un mouvement associant ultra précision et haute technicité grâce à l’utilisation d’un régulateur innovant. Ce dernier est enfermé dans un confinement en céramique où l’on trouve le cristal de quartz et un processeur nouvelle génération qui permet de corriger la précision en fonction de la température (les diapasons de quartz sont très sensibles aux changements de température).

En plus de ce régulateur, le mouvement à Quartz dispose d’un système de resynchronisation des aiguilles après un choc ou une explosion à champ magnétique trop violent grâce à un système breveté (DPR) qui permet aux aiguilles de se repositionner rapidement et se réinitialiser. Le résultat est donc impressionnant, car le mouvement a une précision stupéfiante de + ou – 5 secondes par an.

Observatoire Neuchatel

Deux montres pour ce nouveau calibre

Pour abriter ce nouveau calibre VHP, la marque Longines propose deux modèles qui reprennent le design de la collection Conquest : une trois aiguilles avec date et un chronographe. Tous les deux sont disponibles en deux tailles différentes.

La version 3 aiguilles est disponible en 41 mm et 43 mm dans un boîtier en acier à des prix bien accessibles, à moins de 1 000 euros. La version chronographe est, elle, disponible en version 42 et 44 mm de diamètre toujours sur un boîtier en acier. On retrouve dedans un affichage avec un compteur 30 minutes à 3 heures, un compteur 12 heures à 9 heures et la seconde centrale. Au niveau des cadrans, ils peuvent être bleu, carbone, argenté ou noir avec un bracelet en acier avec une boucle déployante de sécurité.

 

On retrouve sur ces deux modèles une couronne intelligente qui permet de faciliter les manipulations et un indicateur E.O.L. qui permet d’indiquer la fin de vie de la pile.

Longines Conquest VHP blanc

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.