Accueil > Lexique horloger > Rhabilleur

Rhabilleur

Rhabilleur
5 (100%) 1 vote

Hors du contexte de l’horlogerie, le mot rhabilleur peut renvoyer au domaine de la mode. Mais il n’en est rien pour la planète du tic-tac. Le rhabillage, c’est toute autre chose. Vous voulez tout savoir sur ce nom ? Lisez plutôt.

Si vous êtes passionné de l’horlogerie, il vous est certainement arrivé d’avoir affaire à un rhabilleur. Son travail est de redonner vie à votre garde-temps. À cet effet, sa tâche peut consister en une révision des pièces mécaniques, en un réglage ou en un nettoyage complet. En tout cas, une montre qui est passée par un processus de rhabillage apparaît comme si elle est nouvellement sortie de l’atelier de fabrication. Un rhabilleur est forcément un excellent horloger.

Le nom dérive étymologiquement du verbe « rhabiller » qui possède la signification technique de réparer. Aujourd’hui, le rhabilleur peut se distinguer de l’horloger. Il existe même des formations pour apprendre exclusivement le rhabillage. Cependant, il convient d’avoir le titre d’horloger avant d’accéder à une formation de rhabilleur. Le CAP ou le Bac sont les diplômes requis. L’étudiant conquiert au bout de deux ans un certificat de qualification professionnelle.

Il peut faire valoir ces compétences dans le cadre d’un poste dans une entreprise d’horlogerie. Doté de connaissances élargies, il intervient avec la même efficacité sur les montres mécaniques, les montres mécaniques à remontage automatique et les montres mécaniques à complications.

En définitive, un rhabilleur est un spécialiste de l’horlogerie capable de démonter, de dépanner, d’embellir ou de personnaliser un modèle.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*