Accueil > Guide sur les montres et l’horlogerie > Histoire de la mesure du temps et de l’horlogerie

Histoire de la mesure du temps et de l’horlogerie

Lorsque l’on s’intéresse à l’horlogerie et à son patrimoine, il est normal d’étudier son histoire et même l’histoire de la mesure du temps par l’homme. En effet, l’art mécanique qu’est l’horlogerie s’inscrit dans une recherche fondamentale de l’homme depuis des millénaires : savoir l’heure qu’il est, le jour qu’il est, tout simplement savoir mesurer le temps.

Une mesure capitale

Pour remonter aux premières tentatives de l’homme de mesurer le temps qui passe, il faut se rendre à l’époque des premières civilisations égyptienne, mésopotamienne ou chinoise. Cela fait donc plusieurs milliers d’années (4000 à 6000 ans), que l’humanité cherche à pouvoir calculer le temps.

Pourquoi ? Tout simplement, parce que cela permet d’organiser le temps social de chacun (travail, religion, commerce, etc.) et donc qu’il s’agit d’un signe de puissance.

Au début de l’aventure de l’histoire de la mesure du temps, on remarque rapidement que l’astronomie est très liée à ce qui deviendra, plusieurs millénaires plus tard, l’horlogerie. En effet, les premiers hommes à s’être intéressés au problème du calcul du temps, se sont aussi intéressés aux retours des cycles sur la Terre (lunaire ou saisonnier), ils ont donc créé les premiers calendriers qui découpent le temps en années, puis en mois et enfin en jours.

C’est sur la journée que la mesure du temps va avoir une véritable importance. Effectivement, grâce à ce calcul, les premières civilisations pourront fixer des heures de travail, de prière, d’ouverture ou de fermeture des villes, des marchés, etc. Pouvoir déterminer le temps qui passe était donc très important et il n’a cessé de le devenir de plus en plus au fil des siècles. Il est vrai que sans « temps », le monde d’aujourd’hui ne pourrait pas fonctionner, car nous suivons des horaires de travail, nous devons prendre nos transports en commun à une heure précise, nous regardons des émissions qui commence à telle heure…

Cadrans Solaires du XVII et XVIII

Une recherche depuis la nuit des temps…

Comme il a déjà été dit, depuis les premières grandes civilisations (Egypte Antique, Mésopotamie ou Chine Ancienne), et peut-être même un peu avant, il existe des traces archéologiques d’objets qui prouvent que l’homme a cherché à calculer et mesurer le temps. Cependant, les techniques au cours des siècles ont largement évolué à travers les âges pour passer de l’observation de la Terre ou des astres à l’apparition d’appareils de mesure mécanique, puis électronique.

L’origine et les premières techniques

Jusqu’à l’apparition des premiers mécanismes, on parle plus d’histoire de mesure du temps que d’histoire de l’horlogerie. C’est notamment le cas pendant l’Antiquité avec des objets comme le gnomon, le cadran solaire ou la clepsydre.

L’apparition de l’horloge mécanique

Pour avoir une véritable nouveauté dans l’histoire de l’horlogerie, il faudra attendre la fin du Moyen-Age, et plus précisément le XIVe siècle, pour voir apparaître les premières horloges mécaniques dans les villes. L’horlogerie au Moyen-Age va rapidement se développer, surtout dans les clochers des églises.

Horloge mécanique

Les premiers évolutions techniques de l’époque moderne

L’histoire de l’horlogerie continue ensuite du XVI au XVIIIe siècle avec de nombreuses évolutions techniques, une miniaturisation des mécanismes et une popularisation de la montre.

La révolution industrielle en horlogerie

Avec la révolution industrielle en Angleterre à la fin du XVIIIe siècle, qui se propage rapidement à l’Europe occidentale, l’horlogerie va forcément évoluer au cours du XIXe siècle. La seconde partie du siècle verra l’apparition de la seconde révolution industrielle et de la production de masse en horlogerie.

L'histoire des montres

Le XXe siècle mouvementé

L’horlogerie au XXe siècle a connu de nombreux rebondissements avec deux guerres mondiales, une crise économique très violente (1929) et surtout l’apparition de nouvelles technologies qui vont bouleverser l’histoire de l’horlogerie, c’est notamment le cas de la crise du Quartz.

Un début de siècle sous de très bons hospices…

Pour l’instant, le XXIe siècle commence très bien pour l’horlogerie, mais que va t-il se passer ensuite ? Les smartwatches annoncent-elles la fin des montres ? Nous pourrons répondre à cela seulement dans quelques années.

Histoire de l'horlogerie : en marche vers le futur avec la GF01

Allez plus loin dans l’exploration du patrimoine horloger :

 

2 plusieurs commentaires

  1. étrange de ne pas évoquer la machine d’Anticythère, il y a pourtant beaucoup de document de vulgarisation à son sujet (je crois même qu’un suisse l’a remit au gout du jour dans une montre bracelet)…

  2. Merci pour votre retour, je vais en effet le rajouter, c’est une erreur de ma part.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.