Accueil > Actualité des montres > L’exceptionnelle Vacheron Constantin 57260

L’exceptionnelle Vacheron Constantin 57260

8 ans de développement, trois horlogers de très haut niveau, deux cadrans ou encore 57 complications, un prix de vente entre 8 et 10 millions de dollars… Voici donc ce que nous propose la plus vielle manufacture horlogère au monde pour ses 260 ans. Vacheron Constatin a donc frappé très fort avec sa montre de poche 57260, une commande sur mesure et spéciale qui devient dès lors un joyaux de l’horlogerie du XXIe siècle. Partons dès maintenant à sa découverte.

La genèse d’une future légende ?

Qu’est-ce qui a poussé la marque Vacheron Constantin à créer un tel garde-temps ? Il faut remonter plus de huit ans en arrière lorsque l’atelier des montres sur mesure fut contacté par un grand collectionneur américain. Ce dernier souhaitait que “Vacheron Constantin lui conçoive la pièce la plus compliquée du XXIe siècle. Il n’avait pas de limites ni en termes de temps ni en termes d’argent.»

Alors que la vénérable maison aurait pu refuser cet immense défi, elle a accepté et a mis trois de ces meilleurs artisans horlogers (ceux même qui avaient conçu la Tour de l’Ile aux 16 complications pour les 250 ans de la marque) sur cette mission pour qu’ils réalisent une montre d’exception qui comporte 57 complications ! Pour trouver et concevoir les complications à mettre dans cette pièce extraordinaire, le commanditaire a étroitement travaillé avec les horlogers.

Vue de côté de la Vacheron Constantin 57260

Des complications originales et uniques

Parler en seulement quelques lignes de la Vacheron Constantin 57 (pour le nombre de complications) 260 (pour l’âge de la manufacture) n’est pas facile, surtout lorsque l’on sait que ce garde-temps d’exception dispose de pas moins de 57 complications, dont certaines sont inédites !

Parmi les complications que l’on peut citer, il y a le chronographe à rattrapante à double affichage rétrograde, de multiples calendriers, etc. Pour développer l’ensemble, les trois horlogers ont dû faire preuve d’une grande imagination, mais aussi d’un savoir-faire qui dépassent l’entendement. Tout cela en restant précis à + ou – 1 seconde par jour.

VC 57260 verso

Le chronographe à rattrapante à double affichage rétrograde

Autre complication inédite et novatrice, le chronographe à rattrapante à double affichage rétrograde. Jamais auparavant l’horlogerie n’avait ce genre de complication à la conception si spectaculaire et techniquement si avancé.

Alors qu’un classique chronographe à rattrapante fonctionne avec deux aiguilles qui courent à l’unisson, Vacheron Constantin a modifié cette complication en séparant sur deux compteurs différents les rattrapantes. A l’opposé l’une de l’autre, elles ne vont jamais se rencontrer et elles vont permettre une meilleure lecture.

VC 57260 recto

Les fonctions sonneries et réveil

La montre 57260 dispose de trois modes de sonnerie différents, dont l’une permet de sonner la célèbre mélodie de Big Ben, le carillon Westminter. Les horlogers ont aussi rajouté de nouvelles fonctions comme Silence de nuit qui permet d’interrompre la sonnerie entre 22h et 8h et la fonction Silence qui coupe totalement la mélodie du carillon.

En plus des différentes sonneries, le garde-temps 57260 dispose aussi d’une fonction réveil.

L'impressionnant mouvement

Un festival de calendriers

L’une des grandes demandes du commanditaire de cette Vacheron Constantin fut les calendriers. Entre l’étonnant et très compliqué calendrier hébraïque qui associe cycle lunaire et solaire, mais aussi le calendrier de type ISO 8601 (calendrier financier avec numérotation des jours et semaines), double perpétuel, astronomique, lunaire, religieux, ce modèle ne manque pas de de charme…

Le Tourbillon tridimensionnel

Un tourbillon de haut niveau

A 6 heures côté verso, nous pouvons apercevoir le magnifique tourbillon sphérique et tridimensionnel armillaire. Ce dernier dispose en son sein d’un spiral sphérique lui aussi qui participe à la précision de la montre, tout comme les deux palettes en diamant de l’ancre.

Petit guichet sur la tranche

Côté design

Ce que l’on remarque directement en regardant cette montre de poche, c’est surtout sa taille très imposante avec environ 10 cm de diamètre pour près de 5 cm d’épaisseur. Son poids aussi impressionne, pas loin de 1 kg, ce qui empêchera de se balader avec… Son boîtier en or blanc avec sa lunette parfaitement polie et sa couronne de remontoir tout en haut sont d’une grande élégance. A noter aussi, la présence sur la carrure d’un guichet permet d’indiquer l’une des trois positions de remontage ou de réglage de la montre.

Parmi les autres boutons, il y a le poussoir à 11 heures qui permet d’actionner la fonction complémentaire de rattrapante et le bouton dans la couronne qui permet de commander le chronographe à double rattrapante. La couronne d’amarrage du réveil se trouve cachée à 4 heures et permet de préserver la ligne élégante de ce modèle.

Grande particularité de la Vacheron Constantin 57260, c’est la présence des deux cadrans en argent massif au recto et au verso de cette pièce. Les différents compteurs et guichets ressortent particulièrement bien et permettent de lire avec une grande facilité les différentes informations apportées par les différentes complications. Petite touche supplémentaire : les aiguilles en or ou en bleu.

Petite vidéo de présentation :

Découvrez aussi d’autres montres d’exception :

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.